Municipales à Paris : Anne Hidalgo devant Benjamin Griveaux, selon un sondage

Un autre sondage Ifop/JDD datant de septembre 2018 donnait Anne Hidalgo et Benjamin Griveaux à égalité (23%)[BENOIT TESSIER / POOL / AFP]

D'après un sondage Ifop-Fiducial pour le Journal du Dimanche (JDD) publié ce dimanche 24 mars, l'actuelle maire de Paris Anne Hidalgo (PS) devancerait le candidat de La République en marche (LREM) d'une courte tête au premier tour des élections municipales à Paris.

Qu'elle soit face à Benjamin Griveaux, à Mounir Mahjoubi ou à Cédric Villani, la maire socialiste remporte systématiquement le match. Ainsi, dans l'hypothèse d'une liste En Marche conduite par l'actuel porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, ce dernier recueillerait 22% des voix, soit deux points de moins qu'Anne Hidalgo (24%). 

Griveaux, principal concurrent

L'écart se creuse encore plus si la liste était menée par le secrétaire d'État au Numérique Mounir Mahjoubi (23% contre 20%), ou contre le député de l'Essonne Cédric Villani (24% contre 20%). 

Quant à Rachida Dati (LR), qui a d'ores et déjà annoncé son ambition de briguer la mairie de Paris, elle ne recueillerait que 16% des votes face à Anne Hidalgo et Benjamin Griveaux, et 15% face à Mounir Mahjoubi ou Cédric Villani. Toujours à droite, Florence Berthout (LR) et Pierre-Yves Bournazel (groupe UDI, Agir et indépendants) seraient loin derrière la maire sortante et le porte-parole du gouvernement, avec 14 et 4,5%.

Membre de l'exécutif parisien, les écologistes (EELV) recueilleraient 10 à 11% des voix, selon les hypothèses. La France insoumise (LFI), représentée par Danielle Simonnet, est quant à elle créditée de 8%, et le Rassemblement national de Wallerand de Saint-Just de 6 à 7%. 

Enfin, le mouvement Parisiennes, Parisiens de Gaspard Gantzer recueillerait 3 à 5%, et la liste du forain Marcel Campion obtiendrait 1%.

Un autre sondage Ifop/JDD datant de septembre 2018 donnait Anne Hidalgo et Benjamin Griveaux à égalité (23%) devant Florence Berthoud (21%). La candidature de Mounir Mahjoubi, déjà testée à ce moment-là, plaçait le secrétaire d'État au Numérique en troisième position derrière Anne Hidalgo et Florence Berthoud. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles