Vélib' : il reste une semaine à Smovengo pour remplir les clauses du contrat

Au 31 mars, environ 1.200 stations seront opérationnelles, contre les 1.400 stipulées dans le contrat. Au 31 mars, environ 1.200 stations seront opérationnelles, contre les 1.400 stipulées dans le contrat. [© Romuald Meigneux/ SIPA ]

Plus qu’une semaine avant la date fatidique. Avec un an de retard sur les délais initiaux, Smovengo – le repreneur du service de vélos partagés – avait promis de livrer l’ensemble des 1.400 nouvelles stations Vélib’ et des 20.000 vélos au 31 mars.

A quelques jours de l’échéance, force est de constater que l’objectif ne sera pas atteint. C’est en tout cas ce qu’a fait savoir le groupe, qui souligne que seuls 1.200 stations et environ 13.000 vélos (dont 2.500 à assistance électrique) seront déployés cette semaine. Soit environ 85 % du contrat.

Il faudra encore attendre «la fin du printemps», pour que les «200 stations supplémentaires ouvrent dans une trentaine de communes de la métropole», a ainsi communiqué l’équipe Vélib’. Pour autant, celle-ci se veut rassurante et se félicite déjà d’avoir atteint les 60.000 courses quotidiennes et du succès du modèle électrique, utilisé en moyenne 7 à 8 fois par jour.

A court terme, 54 communes seront pourvues de ce service, qui continue de s’étendre dans la proche couronne et qui vise une présence dans une zone totale de 400 km2. Pour rappel, le retard du chantier a déjà coûté 8 millions d’euros à Smovengo, qui doit reverser cette somme au syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole, au titre des pénalités.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles