Des tags islamophobes et nazis découverts dans un stade à La Rochelle

La totalité des inscriptions a été effacée lundi avec des produits adéquats. La police judiciaire a également fait des constatations. La totalité des inscriptions a été effacée lundi avec des produits adéquats. La police judiciaire a également fait des constatations. [DENIS CHARLET / AFP]

Dimanche matin, des tags islamophobes et pro-nazis ont été découverts sur les murs et la tribune du Stade Armand-Bouffenie, dans le quartier Mireuil de La Rochelle.

La Ville de La Rochelle, tout comme l'Association culturelle islamique de la Charente-Maritime, ont décidé de porter plainte lundi 25 mars. 

Ces tags faisaient notamment référence à l'attentat de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, et des mots comme «Islam dehors», «Sieg Brenton Tarrant (sic)» (l’auteur de la tuerie) ou encore un drapeau rouge orné d’une croix gammée, ont été découverts sur des murs de l’enceinte.

Les services municipaux de la mairie, arrivés en fin de matinée, sont parvenus à en effacer une partie et en dissimuler d'autres, à l'aide de plaques. La totalité des inscriptions a été effacée lundi avec des produits adéquats, a rapporté France Bleu. La police judiciaire a également fait des constatations. 

Des attaques régulières

Dans un communiqué, le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine, a dénoncé une «nouvelle attaque xénophobe contre les valeurs républicaines et réaffirme son soutien et sa solidarité envers les victimes de toute discrimination».

«Il ne se passe un trimestre sans que l'on ne voie des autocollants 'Islam dehors' sur les panneaux indiquant la mosquée. Trois fois, on nous a aussi adressé des colis avec de la viande de porc», a déploré le secrétaire général de l'Association culturelle islamique, Abdelouahed Tatou.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles