Haute-Savoie : un ex-agent de la DGSE tué par balles

Selon les premières conclusions de l'autopsie, cet ancien agent de la DGSE, qui était âgé de 58 ans, a été atteint de cinq balles. (photo d'illustration) Selon les premières conclusions de l'autopsie, cet ancien agent de la DGSE, qui était âgé de 58 ans, a été atteint de cinq balles. (photo d'illustration) [Bertrand GUAY / AFP]

Un ex-agent de la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), Daniel Forestier, a été tué par balle, le 21 mars, en Haute-Savoie.

Son corps a été retrouvé au pied d'une voiture stationnée sur un parking de la commune de Ballaison, au bord du lac Léman, ont révélé mardi Le Monde et l'hebdomadaire d'information locale Le Messager.

Selon les premières conclusions de l'autopsie, cet ancien agent de la DGSE, qui était âgé de 58 ans, a été atteint de cinq balles. 

Un règlement de comptes

Interrogé par Le Monde, le parquet de Thonon-les-Bains a indiqué qu'il s'agissait d'un règlement de comptes exécuté par des professionnels. Une enquête pour «assassinat en bande organisée» et «association de malfaiteurs» a été ouverte, a ajouté le parquet. 

Cet ancien agent était mis en examen depuis septembre et avait été placé sous contrôle judiciaire par un juge d’instruction du tribunal de Lyon, dans le cadre d’une enquête sur le projet d’assassinat, en France, de Ferdinand Mbaou, un opposant congolais au président Denis Sassou-Nguesso.

A ce stade, «aucun élément matériel ne permet de faire le lien entre cet assassinat et l'affaire dans laquelle l'ancien agent était impliqué», précise Le Monde. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles