Montpellier : des policiers déguisés en gilets jaunes pendant une manifestation

Depuis février, l'individu avait été repéré à six reprises en train de casser et d'incendier du mobilier urbain, lors des journées de mobilisation des gilets jaunes. [Zakaria ABDELKAFI / AFP]

Les images ont été prises samedi 23 mars et circulent depuis sur les réseaux sociaux. Des gilets jaunes arrêtant des gilets jaunes. La scène s'est déroulée à Montpellier, place de la comédie, en marge de 19e journée de mobilisation.

Ces gilets jaunes à l'origine de l'interpellation étaient en réalité des policiers habillés en civil.

Leur but n'était pas de maintenir l'ordre de la manifestation, comme certains internautes ont pu l'écrire, mais de procéder à l'interpellation d'un homme, faisant l'objet d'une enquête.

Depuis février, l'individu avait été repéré à six reprises en train de casser et d'incendier du mobilier urbain, lors des journées de mobilisation des gilets jaunes. 

Connaissant uniquement son visage, les policiers de la sûreté départementale ont décidé d'infiltrer le cortège , déguiser en gilets jaunes, pour tenter de l'approcher. Une démarche qui s'est avérée payante, puisque l'homme a été effectivement interpellé. Dans l'attente de son procès, il a été incarcéré.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles