Corse : double attentat manqué contre des services fiscaux

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du centre des finances publiques de Bastia. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du centre des finances publiques de Bastia. [Capture Google Maps]

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie des enquêtes sur les deux charges explosives découvertes lundi devant une trésorerie et la direction départementale des Finances publiques à Bastia, a indiqué à l'AFP la procureure de Bastia, Caroline Tharot.

Ces charges, qui n'ont pas explosé, ont été trouvées par des agents des finances publiques à trois jours de la visite dans l'île, jeudi, du président de la République Emmanuel Macron

Une première charge explosive a été trouvée lundi matin devant une trésorerie au nord de Bastia. Quelques heures plus tard, une deuxième charge, constituée d'un bidon et d'une mèche, a été découverte devant la direction départementale des finances publiques de Bastia, entraînant l'évacuation des agents et l'intervention des démineurs.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles