Dernière ligne droite et ultimes travaux avant la refonte du «Grand Paris des bus»

Près de 280 nouveaux points d'arrêts doivent être créés, dont la moitié avec des abribus.[© Axel HEIS / JC Decaux]

En vue de la refonte du réseau dans la capitale et en petite couronne prévue le samedi 20 avril 2019, les équipes de JC Decaux, de la RATP et d’IDF Mobilités sont à pied d’œuvre pour réaliser les derniers travaux.

Et pour cause, ce sont 50 lignes de bus qui vont être modifiées, ce qui concerne 4 000 points d’arrêts. Parmi eux, certains sont supprimés ou modifiés, tandis que 278 nouveaux sont créés (dont près de la moitié comprenant des abribus).

Côté signalétique, 158 potelets sont installés tandis que 235 gares et stations du réseau ferré voient aussi leurs panneaux évoluer. «Tout est mis en œuvre pour offrir aux voyageurs la réorganisation du réseau la plus profonde depuis soixante-dix ans», souligne-t-on à IDF Mobilités.

Mais ce big bang des bus mobilise également sur le plan humain et matériel, puisque 700 nouveaux conducteurs sont recrutés et formés, afin de manœuvrer 110 bus en cours d’acquisition.

Et pour le jour J, le 20 avril, la RATP a prévu de mobiliser pas moins de 10.000 de ses agents afin d'informer et d'orienter les voyageurs.

Côté finances, l'aménagement de la voierie nécessite 14,5 millions d’euros, financés à 70 % par IDF Mobilités et 30 % par la ville de Paris. De plus, IDFM va débourser 40 millions d'euros par an pour assurer l’offre supplémentaire de bus.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles