Pourquoi les prix de l'alcool flambent-ils ?

Les prix de l'alcool ont connu une hausse moyenne de 3,2 % dans les rayons.[LOIC VENANCE / AFP]

Le prix de la bière qui grimpe de plus de 7 %, celui du pastis également… Depuis le 1er février les chiffres inscrits sur les étiquettes des bouteilles d’alcool ont fortement augmenté.

Ce n’est pas un hasard, puisque la date correspond à l’entrée en vigueur de la loi Alimentation. Celle-ci oblige désormais les distributeurs à faire au moins 10 % de marge sur la revente de plusieurs catégories de produits de grande consommation, pour compenser leur manque à gagner sur les fruits, les légumes ou la viande, qu’ils achètent plus cher aux agriculteurs.

Dès lors, l’alcool, dont les marges étaient faibles afin de faire face à la concurrence, voit ses prix augmenter fortement. Ainsi, selon une étude réalisée par la société Nielsen et révélée ce lundi par Le Parisien, ils ont connu une hausse de 3,2 % en moyenne.

Vin et champagne moins touchés

Dans le détail, les gins et les rhums sont les plus impactés, avec une hausse de plus de 8 % (+8,8 et 8,6 %). Soit, pour des bouteilles valant par exemple 17 euros avant le 1er février, un nouveau prix de 18,50 euros. Dans les rayons, certaines marques de ces breuvages, mais aussi de whiskys (+5,2 %), qui proposaient déjà un produit coûteux, affichent désormais une note rehaussée de plusieurs euros au moment de passer à la caisse.

De même, des bouteilles de pastis (+6,8 %) d’un litre dépasse désormais la barre, psychologique, des 20 euros. De quoi modifier les habitudes d’achat des consommateurs, qui choisissent désormais des produits moins onéreux, pointent les industriels.

Le vin est lui moins touché par cette hausse généralisée, puisque les distributeurs revendaient déjà les bouteilles à un montant conséquent, par rapport à celui auquel ils les achetaient. De fait, elles sont moins impactées par ces augmentations (+1,4 %). Même cas de figure pour le champagne, avec 1,1 % en plus sur la note.

Vous aimerez aussi

Étude Une majorité de Français fait ses courses à 10 euros près
Bonne nouvelle pour les Français, la baisse du prix du gaz se poursuit.
pouvoir d'achat Tout ce qui change au 1er juin
Vers une nouvelle hausse de l’électricité en août ?
pouvoir d'achat Vers une nouvelle hausse de l’électricité en août ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles