Municipales 2020 : Christian Estrosi en tête à Nice

L'actuel maire de Nice serait réélu quel que soit le scénario.[VALERY HACHE / AFP]

Alors que le maire de Nice, Christian Estrosi, n’a pas encore déclaré sa candidature à sa propre succession, il sortirait vainqueur de l’élection, quel que soit le cas de figure, selon notre sondage exclusif IFOP/CNEWS.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, qui n’est pas encore officiellement candidat à sa succession, remporterait l’élection municipale de 2020, dans tous les cas de figure, au premier comme au second tour. C’est l’enseignement majeur de ce sondage exclusif de l’institut Ifop pour le compte de CNEWS : en l’absence d’une candidature d’Eric Ciotti, Christian Estrosi, candidat LR et maire sortant, remporterait même l’élection dès le premier tour avec 51 % des voix.

Dans tous les cas de figure, la liste conduite par Christian Estrosi devance toutes les autres et possède la plus forte dynamique : dans l’hypothèse d’une liste divers droite conduite par Christian Estrosi face à une candidature LR d’Eric Ciotti, c’est également le maire sortant qui sort vainqueur avec 8 points de plus que son ancien collaborateur, au premier tour. Les autres listes ne viennent pas troubler l’équilibre du scrutin. Patrick Allemand (PS) oscille entre 15 % et 18 %, La France insoumise entre 4 % et 6 %, En Marche peine à décoller, pour atteindre un maximum de 6 %. Curieusement, il est à noter que le maire sortant ne bénéficie pas forcément d’une absence de liste LREM.

Neuf points d’avance sur Ciotti

Le RN est stable, entre 11 et 17 %, et réalise sans surprise son meilleur score quand Eric Ciotti n’est pas candidat. L’hypothèse d’une candidature Bettati (CNIP), en faisant un petit 6 %, n’aurait pour seule conséquence que d’empêcher Estrosi de passer dès le premier tour. Dernier enseignement : Estrosi remporte dans tous les cas le second tour. Dans une quadrangulaire Estrosi (dvd)/ Ciotti (LR)/Allemand (PS)/Vardon (RN), c’est le maire sortant qui l’emporte avec 39 %, contre 30 % pour Ciotti, soit 9 points d’avance. A l’issue d’une triangulaire, Estrosi gagne encore, à 57 %.

Cette étude, faite sur un échantillon plus large que la précédente enquête de l’institut Elabe, qui donnait Ciotti et Estrosi au coude à coude, repose sur une popularité nettement supérieure pour Christian Estrosi (72 % de bonnes opinions) que pour Eric Ciotti (62 %), qui arrive même après la sénatrice LR Dominique Estrosi-Sassone (64 %). Autre enseignement du sondage : le parti Les Républicains ferait un meilleur score avec le maire sortant comme candidat (51 %) qu’Eric ciotti (44 %) puisque, testé dans la même configuration, il y a 7 points d’écart entre les deux ex-amis, désormais ennemis déclarés. Un état des lieux de nature à faire réfléchir Laurent Wauquiez et Eric Ciotti ? Rien n’est moins sûr, puisque le député de la première circonscription est toujours aussi critique vis-à-vis de la majorité municipale.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles