IDF : vers une hausse de 10 % des voitures en 2035 à cause des nouveaux habitants ?

La région devrait compter environ 500 000 actifs de plus à l’horizon 2035.[© PHILIPPE LOPEZ / AFP]

Alors que l’Ile-de-France devrait gagner entre 454 000 et 668 000 actifs d’ici à 2035, selon une étude de l’Insee publiée lundi, les infrastructures vont être contraintes d’absorber les déplacements domicile-travail qui vont en résulter.

Or, tout ­dépendra des efforts des autorités en ­faveur des transports en commun, souligne l’institut. Si nos habitudes actuelles persitent, entre 200 000 et 300 000 nouveaux automobilistes se rendraient à leur bureau chaque jour. Cela représenterait une hausse de 10 % environ des voitures sur les routes franciliennes comparé à aujourd’hui.

«Mais ces chiffres pourraient être largement ­réduits avec l’amélioration et le développement d’une nouvelle offre de transports collectifs», souligne l’Insee. Dans ce cas, seules 30 000 personnes à 130 000 nouvelles personnes prendraient quotidiennement leur véhicule.

Suivant le scénario qui se produira, entre 180 000 et 360 000 travailleurs franciliens se déplaceraient alors en transports en commun.

Mais dans tous les cas, l’étude souligne que les actifs supplémentaires seraient souvent âgés de plus de 50 ans, c’est-à-dire davantage «des utilisateurs potentiels de la voiture, en particulier pour les hommes».

parts_deplacements.jpeg
© INSEE

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles