Un urinoir mobile pour femmes, star du concours Lépine 2019

L'urinoir Lapee est «une plateforme surélevée de trois places, directement connectable à un système d'évacuation et qui contient un grand réservoir de 1.100 litres.»[Capture d'écran Instagram @lapee_dk]

Les femmes aussi ont le droit à leur urinoir. C'est l'idée que défend une architecte de 25 ans au concours Lépine 2019. Gina Perier y a présenté un urinoir mobile pour femmes.

Baptisée Lapee et conçue de la même façon qu'un urinoir masculin, l'invention de la Française est «une plateforme surélevée de trois places, directement connectable à un système d'évacuation et qui contient un grand réservoir de 1.100 litres.»

Avec cette innovation, la jeune femme  a ainsi trouvé une solution à un problème bien connu de toutes les femmes : l'interminable file d'attente devant les WC qui leurs sont dédiées dans les lieux publics. 

L'INCOMPRÉHENSIBLE ABSENCE DES URINOIRS FÉMININS 

Une initiative bien inspirée tant l'absence d'urinoir pour femmes dans les espaces publics paraît incompréhensible aujourd'hui. Non seulement, il s'agirait d'un objet peu cher à fabriquer et à installer mais il impliquerait également un avantage financier important, notamment pour les organisateurs d'évènements.  

Pour Gina Perier, l'invention tardive de l'urinoir féminin s'explique par le fait qu'ils ont été pensés par des hommes. Elle ajoute que le «tabou autour du pipi des femmes», symbolisé notamment par le terme de «pisseuses» qu'elle qualifie de «misogyne», pourrait également expliquer ce manque. 

LA SÉCURITÉ DES FEMMES EN FILIGRANE

Le système a été pensé pour répondre à un impératif de sécurité. «Il n'y a pas de porte mais sa forme en hélices de bateaux apporte assez d'intimité. L'urinoir (dont les parois sont hautes de 1,65 m) est conçu afin d'éviter un sentiment de vulnérabilité pour les femmes en position accroupie», détaille-t-elle. 

«Les marches à franchir apportent également de la sécurité puisque la femme est en hauteur et a une visibilité à 360 degrés sur ce qui se passe autour d'elle et personne ne peut regarder par dessus», ajoute celle qui a conçu le Lapee. 

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Lapee will come to life very soon.  #genderequality #lapee

Une publication partagée par Lapee (@lapee_dk) le

L'urinoir Lapee est déjà utilisé dans un bar de Copenhague, où réside son inventrice. Mais cette dernière espère généraliser son usage dans différents «lieux de vulnérabilité» pour les femmes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles