À Paris, un kiosquier aurait censuré le magazine de L'Équipe par homophobie

Le kiosquier aurait finalement consenti à mettre ce numéro à la vente.[©Capture Twitter]

Sur les réseaux sociaux, un témoignage accuse un kiosquier d’avoir retiré de la vente un numéro spécial du magazine de L’Équipe, où l’on voit deux hommes qui s'embrassent.

Ce samedi 4 mai, Grégory Tilhac, délégué général de Chéries-Chéris - le festival du film LGBT de Paris - s'est rendu chez un kiosquier de la place de la République pour se procurer un numéro spécial du journal L’Equipe qui traite de l’homophobie dans le sport.

Mais sur place, il n'a pas trouvé le hors-série en question. Surpris, il a alors interrogé le gérant, mais ce dernier lui a répondu qu'il ne les avait pas mis en vente.« Celui-ci me répond qu’il n’y en a pas aujourd’hui », écrit Grégory Tilhac sur Facebook, et poursuit : « Je lui demande pour quelle raison, et naïvement je lui lance : "ils sont tous déjà partis?". Il m’explique alors que le carton est là, mais qu’il ne les a pas déballés "ce matin"».

C’est alors que Grégory Tilhac demande au kiosquier s’il est homophobe. « Oui », aurait-il répondu.

La maire de Paris Anne Hidalgo a rapidement réagi sur son compte Twitter en dénonçant une censure « inacceptable ». Le kiosquier aurait finalement consenti à mettre ce numéro à la vente.

Cette affaire participe à un climat déjà tendu dans la capitale. Mardi 30 avril, une jeune femme se serait vue refuser l'accès à un bus parisien en raison de sa tenue. Le chauffeur a jugé qu'elle portait une jupe trop courte.

Lorsque la femme âgée de 29 ans a rattrapé le chauffeur afin de lui demander, au niveau de la vitre, pourquoi il n’ouvrait pas les portes, il lui aurait répondu : «Tu n’as qu’à bien t’habiller», en regardant ses jambes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles