La RATP ouvre une procédure disciplinaire contre son chauffeur pour avoir refusé une femme en jupe

Un conducteur de bus aurait refusé l’accès de son véhicule à une jeune femme mardi 30 avril près du parc des Buttes Chaumont (XIXe) à Paris. Depuis, la RATP a annoncé avoir ouvert une procédure disciplinaire à l'encontre de l'employé. Selon nos informations, le conducteur a été relevé de la conduite à titre conservatoire le temps de l'enquête.

Selon l'écrivain Kamel Bencheikh, le père de la jeune femme interrogé par Le Parisien qui a rapporté le récit de sa fille, cette dernière «attendait le bus de la ligne 60 avec une amie, à l’arrêt Botzaris, aux Buttes Chaumont (Paris XIXe)».

«Lorsque le véhicule est arrivé, elles n’étaient que toutes les deux. Le chauffeur les a jaugées, n’a pas ouvert les portières et a redémarré», affirme-t-il. Lorsque la femme âgée de 29 ans a rattrapé le chauffeur afin de lui demander, au niveau de la vitre, pourquoi il n’ouvrait pas les portes, il lui aurait répondu : «Tu n’as qu’à bien t’habiller», en regardant ses jambes.

Sur Facebook, le père de la jeune femme a publié des textes virulents et islamophobes -de son propre aveu- puisqu'il commence un de ses messages par la phrase peu équivoque : «Je revendique mon islamophobie». Il a qualifié l'employé de la RATP de «maghrebin» et d'«islamiste». 

L'homme, très en colère, a indiqué qu'il allait porter plainte contre la RATP, ce samedi, en compagnie de sa fille. Il a précisé au Parisien qu'il souhaitait au moins des excuses publiques de la part de la compagnie de transports en commun. 

Ce dimanche, la RATP a annoncé avoir ouvert une procédure disciplinaire à l'encontre du conducteur de bus. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles