Nordahl Lelandais : un appel à témoins lancé 7 ans après la disparition d'un homme en Isère

FRENCH POLICE / AFP Malik Boutvillain avait disparu à Échirolles (Isère) le 6 mai 2012

Sept ans jour pour jour après la disparition d'un homme en Isère, où vivait Nordahl Lelandais, la police a lancé ce lundi 6 mai un appel à témoins pour tenter de retrouver sa trace.

Malik Boutvillain avait disparu à Échirolles (Isère) alors qu'il était âgé de 31 ans. Il mesure 1,87m, a des cheveux châtains et les yeux marrons, d'après la description de la police, qui indique qu'il a quitté le domicile de sa mère pour faire son jogging quotidien sans «argent, ni téléphone, ni papiers d'identité». Mais «il avait préparé ses papiers pour voter à la présidentielle» le jour de sa disparition, a précisé Me Bernard Boulloud, avocat de la famille Boutvillain, à l'AFP. 

La disparition du trentenaire avait initialement été traitée en tant que «disparition inquiétante», avant d'être classée sans suite en 2014. Mais la famille Boutvillain reste persuadée que Malik a fait une mauvaise rencontre ce matin-là, et a décidé de porter plainte contre X en février 2018 après les aveux de Nordahl Lelandais concernant le meurtre de Maëlys, pour relancer l'enquête étant donné la proximité géographique de ces deux affaires. Ce sont d'ailleurs les proches de Malik Boutvillain qui ont demandé la diffusion de l'appel à témoins. 

«aucun lien» avec nordahl lelandais pour l'instant

Pour autant, «aucun élément ne permet à ce stade d'établir un lien» entre la disparition de Malik Boutvillain et Nordahl Lelandais, a indiqué Marc Giraud, chef de l'antenne PJ de Grenoble, a l'AFP. 

Le dossier pourrait bientôt être confié à la gendarmerie pour «accélérer le processus», a expliqué Me Bernard Boulloud à France 3. «Nous avons le sentiment que la police n'a pas le temps de s'en occuper, les services de gendarmerie sont plus fournis et comme ils suivent pas mal de 'dossiers Lelandais', ça pourrait accélérer les choses», a espéré l'avocat de la famille. 

En effet, les gendarmes de la «cellule Ariane» examinent actuellement une quarantaine de dossiers qui pourraient être liés à Nordahl Lelandais, qui est déjà impliqué dans la disparition du caporal Arthur Noyer. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles