Paris : gros succès pour l'ouverture du nouvel Ikea de la Madeleine, malgré quelques déceptions

© CNEWS Au total, 1.500 références de produits sont disponibles à emporter.[Au total, 1.500 références de produits sont disponibles à emporter.]

Les curieux ont été nombreux à venir découvrir le tout premier magasin Ikea parisien à l'occasion de son ouverture, ce lundi 7 mai.

Particulièrement attendue par les aficionados de la commode MALM et de l'étagère BILLY, la première adresse Ikea de Paris intra-muros a attiré un monde fou, dès le premier jour. Mais si tout le monde s'est réjoui de l'arrivée du géant suédois dans la capitale, beaucoup ont semblé déçus par le nombre de références disponibles sur place.

La faute à l'affluence record du premier jour ? C'est probable. Les attentes importantes en caisse et les nombreux paniers abandonnés dans les allées ont un peu dégradé l'image du nouveau concept «plus petit et plus humain» prôné par le groupe pour ce magasin, qui ressemble sensiblement à un Ikea «classique».

img_3128.jpg

Un concept pas encore tout à fait intégré

Le groupe avait pourtant été bien clair fin janvier, lors de la présentation de ce magasin parisien : il n'y a aura pas plus de 4.000 produits présentés, dont seulement 1.500 seront disponibles à emporter. Contre environ 9.500 produits référencés dans le catalogue mondial d'Ikea.

Or, certains clients semblaient déçus du choix très limité de références. «Je cherchais une planche à découper, un couteau à pain et un moule à cake mais je n'ai trouvé que la planche», témoigne une cliente de 28 ans, qui a également regretté «l'absence de fléchage au sol» qui trouble «la compréhension et la cohérence» du parcours visiteur.

«J'ai fait plusieurs fois le tour du magasin, je me suis un peu perdu et au final, je suis persuadé que je n'ai vu qu'une infime partie du magasin» assure un autre client, venu par pure curiosité, mais qui apprécie l'«emplacement central» de cet unique Ikea parisien, pratique pour «dépanner».

Des tablettes pour commander sur place

Mais le magasin a surtout été conçu pour que les Parisiens puissent venir imaginer leur cuisine, commander un canapé sur-mesure ou encore effectuer une commande de plusieurs produits à la fois. Un parti pris assumé par la directrice des lieux, Annie Bréteau, qui assure que toutes les références de la marque sont disponibles à l'achat sur les tablettes prévues à cet effet.

img_3135.jpg

Libre ensuite aux clients de choisir leur mode de livraison : soit dans l'un des 350 «Mondial Relay» répartis dans la capitale (3,90 euros), soit directement chez eux (5,90 euros). Pour les colis de plus de 20 kilos, il faudra néanmoins opter pour une livraison «classique» (frais de livraison en fonction du montant de la facture).

Un espace de restauration apprécié

Tout le monde s'accorde sur un point : l'espace de restauration est le point fort des lieux. Accueillant et chaleureux, de nombreuses tables – pour près de 150 places assises – y ont été disposées au rez-de-chaussée, afin que les visiteurs comme les passants puissent s'accorder une pause.

«C'est sympa, facilement accessible et les tables sont munies de prises pour connecter son ordinateur à Internet ou recharger son téléphone portable», s'enthousiasme une jeune fille qui promet de revenir, pour «le déjeuner ou le goûter».  

img_3156_0.jpg

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles