Isère : ils inscrivent des moutons à l'école pour éviter la fermeture d'une classe

Les élèves Saute-Mouton, Baaaaah-Bête et Panurge ont été officiellement inscrits[GERARD JULIEN / AFP]

En Isère, quinze moutons ont été inscrits ce mardi 7 mai à l'école primaire de Crêts en Belledonne... pour éviter la fermeture d'une classe.

L'école avait appris en mars que l'une de ses onze classes fermerait certainement à la rentrée suivante, suite à une légère baisse d'effectif. En effet, les élèves inscrits ne sont plus que 261 dans l'établissement, contre 266 auparavant. Or, comme l'a souligné Gaëlle Laval, membre de la FCPE et l'une des organisatrices de l'opération «On n'est pas des moutons» de mardi au micro de l'AFP, «il y a ici des enfants en difficulté, mais l'éducation nationale ne se préoccupe pas des arguments de terrain, juste des chiffres». 

Vers 8h, un éleveur des environs est donc entré dans l'école avec son chien et une cinquantaine de moutons. Quinze d'entre eux - dont Saute-Mouton, Baaaaah-Bête et Panurge - munis de leur certificat de naissance en bonne et due forme, ont été officiellement inscrits.

Le tout sous les yeux amusés des élèves, de leurs parents, et du corps enseignant. «Avec cela, on ne devrait pas avoir de fermeture», a sourit Gaëlle Laval, qui reconnaît avoir «joué sur l'humour pour mobiliser les gens» et éviter un «gâchis» dans cette école où la mairie a beaucoup investi ces dernières années. 

Après la fermeture d'une classe, les CP et les CE1 seront bien plus que les vingt-quatre par classe préconisés «de la grande section de maternelle au CE1» par le président Macron, ce qui n'est pas sans inquiéter les parents d'élèves. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles