Bordeaux : une banderole «Chirac reviens» sur la place de la Bourse, six activistes écologistes interpellés

[MEHDI FEDOUACH / AFP]

A Bordeaux, six personnes se revendiquant du même mouvement ont été placées en garde en vue dimanche pour avoir participé à l'accrochage dans la nuit d'une grande banderole «Chirac reviens» sur des échafaudages de la Chambre de Commerce et d'Industrie, place de la Bourse, haut lieu touristique.

Selon un organisateur, ce message visait d'abord à «interloquer les gens».

Selon la police, les six personnes ont été interpellées sur place pour «mise en danger délibérée de la vie d'autrui», à savoir celle des passants sous l'échafaudage et des policiers et pompiers intervenus sur les lieux. La banderole a été retirée par les pompiers vers 9h00.

Ces activistes avaient decidé capter l'attention des touristes et des Bordelais en faisant allusion à la déclaration de l'ancien président de la République de 2002. A savoir : «notre maison brûle et nous regardons ailleurs»

Le groupe militant Extinction Rebellion France s'est structuré ces derniers mois, sur le modèle du mouvement né à l'automne 2018 en Grande-Bretagne et qui prône la désobéissance civile non violente pour contraindre gouvernants et responsables à répondre à la crise climatique et écologique.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles