Passe Navigo et Ticket T+ seront dématérialisés sur mobiles dès la fin septembre

Les tickets de métro seront dématérialisés dans le mobile. [© W.BEAUCARDET/Ile-de-France Mobilités]

La fin progressive des petits tickets en carton et celle de la carte en plastique se dessinent. Valérie Pécresse a annoncé, ce vendredi 17 mai, que la dématérialisation des tickets T+ et du Passe Navigo se généralisera dès la fin septembre.

La présidente de la région Ile-de-France était sur le salon de l'innovation VivaTech, pour officialiser ce projet déjà testé par quelque 3.500 Franciliens sur les réseaux RATP et SNCF. Concrètement, les deux titres de transports pourront être achetés et utilisés directement sur un smartphone. La technologie NFC, sans contact, permettra de valider son titre, de la même manière que pour un Passe Navigo, à la fois pour accéder au métro, au RER, au bus, ainsi qu'au tramway.

«Finie l’attente devant l’automate en gare ou station pour recharger son passe ou acheter ses tickets», a souligné Valérie Pécresse, qui était accompagnée dans ses déclarations par des représentants de SNCF Transilien, de la RATP et de Transdev.

Cette généralisation du système n'omet pas de rendre compatible cette technologie avec d'autres appareils NFC. Montres et bracelets connectés pourraient ainsi permettre de passer les portiques de contrôles d'un simple geste de la main, sans avoir à sortir son mobile de sa poche.

Des limites avec les iPhone

Toutefois, les premiers smartphones compatibles seront uniquement des appareils Android, qui représentent aujourd'hui 80 % du parc actuel. Ainsi, les iPhone d'Apple ne seront pas concernés par ce service en septembre, même si des «négociations sont encore en cours avec la société de Cupertino», explique IDF Mobilités. Parallèlement, le constructeur Samsung a annoncé un partenariat et promet de préinstaller directement ce système dans son application Samsung Pay. Les autres mobiles Android devront télécharger d'abord une application pour y acheter les titres de transports.

Lors de sa phase expériementale, lancée en automne 2018, les usagers des transports en commun s'en sont déclarés majoriatirement satisfaits, rapporte IDF Mobilité. «88 % envisagent d’ailleurs de l’utiliser à terme lors de sa mise en service officielle», précise-t-on.

La fin du ticket magnétique en 2021

Parallèlement à cette intégration des titres transports aux smartphones, IDF Mobilités a annoncé la mise en service d'une carte Navigo Easy. Disponible dès le 12 juin, celle-ci aura pour vocation de remplacer les tickets en carton, dont la fin est déjà programmée pour 2021.

La Navigo Easy s'adressera donc aux usagers occasionnels et sera vendue 2 euros, l'unité. Il suffira ensuite de la recharger à volonté, pour y adjoindre par exemple l'équivalent actuel de carnets de 10 ou 20 tickets. La carte pourra être conservée et sera réutilisable. Petit plus, elle ne sera pas nominative et pourra donc être utilisée par plusieurs usagers.

Vous aimerez aussi

L'hôtel de ville de Paris suscite de très nombreux intérêts.
Municipales 2020 Qui sont les candidats à la mairie de Paris ?
Religion Notre-Dame de Paris va célébrer sa première messe depuis l’incendie
Transports Le périphérique de Paris va faire sa révolution

Ailleurs sur le web

Derniers articles