La Croix-Rouge lance «21», son accélérateur d’innovation sociale

La Croix-Rouge française a lancé «21», son incubateur pour start-ups et projets d'innovation sociale.  La Croix-Rouge française a lancé «21», son incubateur pour start-ups et projets d'innovation sociale. [© GUILLAUME SOUVANT / AFP]

La Croix-Rouge française a lancé «21» ce mardi 21 mai. Un incubateur de 1.000 m2 – qu'elle qualifie d'«accélérateur d’innovation sociale» – à destination des start-ups et entrepreneurs qui souhaitent s'investir dans l'innovation sociale.

Un «centre de ressources» – situé dans les locaux du campus de la Croix-Rouge à Montrouge (92) – au sein duquel 8 porteurs de projet (lauréats de la toute première promotion) seront accompagnés pendant plus de six mois.

«Nous avons le devoir de nous transformer afin de continuer à répondre aux besoins de toutes les personnes en situation de vulnérabilité», avance Jean-Christophe Combe, le DG de la Croix-Rouge française, qui souligne que ce «lieu inédit et innovant» sera ouvert à tous : «bénévoles, salariés, associations et entrepreneurs».

Huit porteurs de projet social

Parmi les lauréats, certains sont à destination des plus vulnérables, à l'instar du cabinet de recrutement «Wero», qui s'est spécialisé dans le placement des personnes réfugiées en entreprises ou encore le réseau d'hébergerment «Soliguide», qui vient en aide aux femmes sans-abri.

D'autres concernent un plus grand nombre de particuliers, comme la plateforme «Toutes mes aides», qui – grâce à l'intelligence artificielle – va leur permettre d'identifier l'ensemble des aides auxquelles ils ont droit ou encore «Uvoji», qui va – en vraie base de données – faire la liste des différentes sources d’eau non-contaminée par des micro-organismes pathogènes.

Un programme d'intrapreneuriat

Par ailleurs, 4 projets d'intrapreneuriat – bénévoles ou salariés internes – ont été sélectionnés pour faire partie de «21». Pour l'aspect pratique, deux projets se démarquent : «Croix-Rouge Mobilités», qui va améliorer le système de partage des véhicules de la Croix-Rouge et «Minutis» qui va accompagner les opérations de terrain.

Au service des plus fragiles, deux autres projets de l'association d'aide humanitaire ont été choisis. L'un, «Mehandyou», aspire à mettre en commun les expériences et les bonnes pratiques entre personnes en situation de handicap, alors que l'autre «Piqrapo» est une application développée pour les personnes souffrant de lombalgies chroniques, afin de leur offrir un programme d’activités physiques et un suivi personnalisé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles