Assistants parlementaires : Marine Le Pen doit rembourser 300.000 euros

La justice européenne a rejeté un pourvoi de la dirigeante de l'extrême droite française Marine Le Pen. La justice européenne a rejeté un pourvoi de la dirigeante de l'extrême droite française Marine Le Pen. [Lionel BONAVENTURE / AFP]

La justice européenne a rejeté un pourvoi de la dirigeante de l'extrême droite française Marine Le Pen, qui contestait une nouvelle fois le remboursement de près de 300.000 euros au Parlement européen pour l'emploi douteux d'une assistante quand elle était eurodéputée.

Dans un jugement daté de mardi et dont l'AFP a vu une copie jeudi, la Cour de justice de l'UE rejette le pourvoi de Marine Le Pen contre une décision de juin 2018, ultime étape de cette procédure au niveau européen.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles