Ce vendredi, la Fête des voisins souffle sa vingtième bougie

L'événement a connu un succès grandissant au fil des années. [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP].

Véritable antidote à l'individualisme et au repli sur soi, la traditionnelle Fête des voisins, qui a lieu ce vendredi 24 mai, souffle cette année sa vingtième bougie.

L'événement, qui rassemble en moyenne dix millions d'habitants du pays autour d’un apéritif ou d’un dîner, est né officiellement en 1999 à l'iniative d'un homme : Atanase Périfan.

Aujourd'hui âgé de 54 ans, cet ancien informaticien, aujourd’hui conseiller (LR) de Paris, explique cependant avoir eu l’idée avant, en 1997, après avoir appris une triste nouvelle.

Une personne âgée, habitant son quartier du 17e arrondissement de la capitale, était en effet morte depuis quatre mois, «sans que le voisinage ne s’en rende compte », a-t-il expliqué, l'an dernier, au micro de CNEWS.

De cette tragédie naîtra ainsi une irrépressible envie de recréer du lien, puis l'un des plus grands événements conviviaux du pays. 

Déclinée désormais jusque dans le monde du travail, la fête s'est même exportée à l'étranger et jusqu'en Chine.

Une Fête qui a encore de beaux jours devant elle

En France, elle n'est d'ailleurs pas près de s'arrêter. Selon un sondage Toluna établi pour Siblu, leader européen de l'hôtellerie de plein air, les Français sont en effet 54 % à déclarer apprécier leurs voisins.

Ce qu'ils affectionnent le plus ? se rendre des petits services, mais aussi discuter. Par exemple, 66% des personnes interrogées sont prêtes à faire réceptionner leur colis par un voisin, et 36% à leur demander un œuf ou du beurre pour finir un gâteau.

Pour autant, seuls 13 % seraient prêts à leur demander de venir chez eux les aider à monter un meuble ou garder leurs enfants (7 %). Autrement dit, s'ils s'apprécient, une majorité (58 %) ne se sent pas pourtant amis avec leurs voisins.

A contrario, reste que 42 % des sondés déclarent que certains de leurs voisins sont devenis des amis et, 37 % sont même prêts à partir en vacances avec eux.

Florence Foresti, voisine idéale

A l'occasion de la Fête des voisins, l'étude s'est également attachée à déterminer les voisins idéaux des Français parmi leurs personnalités préférées.

Il en ressort que l'humoriste Florence Foresti ravit la première place haut la main (46 %), preuve que le rire est bon pour la santé.

L'animateur-médecin Michel Cymes est juste derrière, à 30 %, parce que c'est toujours bien d'avoir un médecin à proximité.

Viennent enfin le chef Cyril Lignac, plébiscité à 14 %, et idéal pour un goûter d'exception avec les enfants et le footballeur Kylian Mbappé (10 %), car, qui de mieux qu'un champion du monde pour taper la balle le week-end ?

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles