Européennes : Renaud Camus dénonce le dérapage néo-nazi d'une colistière

Renaud Camus voulait même retirer sa liste du scrutin Renaud Camus voulait même retirer sa liste du scrutin[PASCAL GUYOT / AFP]

Il pourrait ne pas voter pour lui-même. Renaud Camus, tête de liste d'extrême droite pour «la Ligne Claire», a assuré le 22 mai ne plus «assumer» cette dernière. La faute à un dérapage de sa colistière Fiorina Lignier.

Une vidéo, dévoilée par l'Observateur de Beauvais et le Bonhomme Picard, montre la militante en train de dessiner une croix gammée dans le sable d'une plage de Boulogne-sur-Mer (Nord). Renaud Camus, qui promeut la thèse du «grand remplacement», a assuré que ce genre d'attitude était «radicalement contraire à tout ce que nous sommes et ce que nous voulons».

Dans la foulée, il a même annoncé vouloir retirer sa liste du scrutin, mais il est impossible de le faire une fois que celle-ci a été déposée officiellement. 

De son côté, Fiorina Lignier, âgée de 20 ans, a assuré dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux qu'il s'agissait «d'une connerie d'étudiante» (elle était âgée de 18 ans au moment des faits). Elle a par ailleurs affirmé qu'elle démissionnerait si elle était élue pour siéger au Parlement européen. 

À suivre aussi

Élections européennes Salaires, primes... Combien gagnent les députés européens ?
Margrethe Vestager, Manfred Weber et Frans Timmermans sont trois des quatre principaux prétendants au poste de président de la Commission européenne.
Élections européennes Qui sont les candidats à la présidence de la Commission européenne ?
Nathalie Loiseau était la cheffe de file de la liste macroniste lors des dernières élections européennes, qui a obtenu 21 sièges de députés au Parlement européen.
Élections européennes Nathalie Loiseau, itinéraire d'un sabordage

Ailleurs sur le web

Derniers articles