Élections européennes : des gilets jaunes brûlent leur carte d'électeur

Brûler sa carte d'électeur est pour les gilets jaunes un signe de défiance envers le système électoral. Brûler sa carte d'électeur est pour les gilets jaunes un signe de défiance envers le système électoral. [MEHDI FEDOUACH / AFP]

Sur les réseaux sociaux, certains gilets jaunes n'hésitent pas à publier des photos d'eux brûlant leur carte d'électeur, en ce jour d'élections européennes. Une façon pour eux de montrer leur rupture avec le système électoral.

Un gilet jaune a notamment publié une photo sur Facebook de sa carte en flammes, accompagné d'un court texte dans lequel il déclare : «Après six mois à se battre contre ce système je ne vais pas aller participer au vote qui lui donne sa soi-disant légitimité démocratique.» «Le combat des gilets jaunes se passe dans la rue, jamais dans les urnes d'un système qui n'est pas une démocratie directe», conclue-t-il.

capture_du2019ecran_2019-05-26_a_19.43.54_5cead0f7c2796.jpg

Lors de précédentes mobilisations de gilets jaunes, des manifestants avaient déjà jeté leur carte d'électeur au feu, à Soultz (Haut-Rhin) ou encore à Annecy (Haute-Savoie), en décembre et janvier, en signe de défiance envers les institutions démocratiques.

De son côté, un internaute a publié sur Twitter des photos de sa carte tamponnée, ainsi que d’un tract électoral de La République en marche (LREM) en flammes. Une stratégie de vote contre Emmanuel Macron qui semble avoir été partagée par de nombreux gilets jaunes, d'après les nombreux posts sur les réseaux sociaux allant dans ce sens.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles