Saint-Denis : une halte d'urgence pour les migrants ouverte près de la porte de la Chapelle

L'accueil de jour a ouvert ses portes le 31 mai. L'accueil de jour a ouvert ses portes le 31 mai.[© Capture d'écran/ Twitter @Anne_Hidalgo]

Une «halte humanitaire» à destination des migrants qui vivent à la rue dans le nord-est de la capitale a ouvert ses portes à Saint-Denis (93), près de la porte de la Chapelle (18e), a indiqué ce lundi 3 juin la mairie de Paris.

Géré par l'Armée du Salut, ce centre d'accueil de jour a été imaginé conjointement par les deux municipalités de Paris (75) et de Saint-Denis (93) pour «accueillir et accompagner» – le temps d'une journée – les migrants et demandeurs d'asile qui vivent aujourd'hui dans des campements de fortune à la périphérie de Paris.

Depuis le 31 mai et ce, jusqu'au 31 août, cet espace, intégralement financé par les deux villes voisines, est désormais ouvert au 33, avenue du président Wilson, à Saint-Denis (93), sept jours sur sept, de 8h à 19h. Là, il s'agit pour ces personnes démunies de trouver un espace couvert à l'abri de la pluie ou des fortes chaleurs de l'été, spécifiquement pensé pour elles.

«Paris et Saint-Denis agissent», a ainsi expliqué Anne Hidalgo, la maire socialiste de Paris. Selon l'édile, «entre 700 et 1.200 réfugiés» dormiraient actuellement dans la rue près de la porte de la Chapelle et ce, «dans des conditions indignes». Une situation qu'elle juge «alarmante» et qu'elle aimerait voir traitée par l'Etat «dont c'est la responsabilité».

Un «lieu de dignité pour les réfugiés» 

«Un lieu de dignité pour les réfugiés», a ainsi fait savoir Dominique Versini, l'adjointe à la mairie de Paris en charge des réfugiés et de la lutte contre l'exclusion, qui souligne que ces derniers pourront y trouver des toilettes ainsi que plus de 150 douches, mais également un accès aux soins, via des consultations médicales, ou encore aux informations juridiques.

Il vise en effet, selon la maire, «à répondre à leurs besoins de première nécessité et à apaiser la situation pour les riverains dont la vie quotidienne s'en trouve bouleversée».

Les distributions alimentaires toujours actives

En parallèle, la municipalité parisienne et les associations continuent de déployer des maraudes sociales et des distributions alimentaires entre la porte de la Chapelle (18e) et la porte d'Aubervilliers (19e), où des points d'eau ainsi que des sanitaires sont installés.

Par ailleurs, l'Armée du Salut recherche toujours activement des bénévoles, prêts à assurer les distributions alimentaires et/ou à animer cet accueil de jour. Les personnes intéressées sont invitées à écrire à l'adresse suivante : [email protected] 33 av. Président Wilson, 93120St-Denis. N'hésitez pas écrire à [email protected]

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles