Les dirigeants mondiaux en Angleterre mercredi pour lancer le 75e anniversaire du débarquement

Angela Merkel, Emmanuel Macron, Donald Trump, Theresa May et Justin Trudeau seront présents à Portsmouth pour la première cérémonie du 75e anniversaire du débarquement de 1944. Angela Merkel, Emmanuel Macron, Donald Trump, Theresa May et Justin Trudeau seront présents à Portsmouth pour la première cérémonie du 75e anniversaire du débarquement de 1944. [MANDEL NGAN / AFP]

Les célébrations des 75 ans du débarquement en Normandie débuteront officiellement dès le mercredi 5 juin. Un jour avant la date du «Jour-J», donc, avec le rassemblement des dirigeants mondiaux à Portsmouth, au Royaume-Uni.

La ville côtière anglaise accueillera ses nombreux invités sous les yeux de la reine Elizabeth II, qui présidera la cérémonie. Emmanuel Macron (qui ne prendra en revanche pas part à celle du lendemain), Angela Merkel, Theresa May, Donald Trump et Justin Trudeau seront notamment présents. Après avoir assisté à deux heures de représentations, ils déjeuneront ensemble. Selon la presse britannique, le président russe Vladimir Poutine est le seul leader des pays alliés à ne pas avoir été invité.

un lieu symbolique

Cette cérémonie anglaise sera ainsi le point de départ de plusieurs jours de commémorations, qui se dérouleront ensuite de l’autre côté de la Manche, en France, dès le mercredi soir (hommage à la Résistance normande, à Caen, à partir de 18 heures).  Ce regroupement initial sur le sol de Grande-Bretagne se veut comme un clin d’œil à l’Histoire, puisque Portsmouth avait été, en juin 1944, l’un des principaux ports de départ des forces alliées pour aller conquérir les plages françaises.

Quelques 300 vétérans du «Jour-J» devraient participer à ce rendez-vous, où des démonstrations militaires et des témoignages seront livrés. Un survol d’avions modernes et historiques, ainsi que d’hélicoptères, est également prévu.

Ces commémorations seront par ailleurs les dernières représentations officielles de Theresa May en tant que chef du gouvernement britannique. Elle démissionnera en effet vendredi.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles