Charlotte Girard, cadre de La France insoumise, quitte le parti

Elle avait rédigé le programme de La France Insoumise (LFI) pour la présidentielle de 2017. Aujourd'hui, Charlotte Girard claque définitivement la porte du mouvement, suite à des désaccords internes.

Dans une longue lettre publiée samedi 8 juin sur Facebook, l'ancienne porte-parole du parti mélenchoniste a dénoncé le « manque de démocratie » et la « désorganisation » qui, selon elle, « produit une telle perte d'énergie que c'en est désespérant ».

En retrait depuis quelques mois, elle figure notamment parmi les signataires d'une note interne qui dénonçait « un fonctionnement dangereux pour l'avenir du mouvement ».

UN MOUVEMENT « TROP TOURNÉ VERS l'exercice institutionnel du pouvoir »

Désignée tête de liste de LFI aux élections européennes, la juriste avait finalement renoncé en novembre en raison de « contraintes personnelles » et « professionnelles ». Deux semaines après la débâcle du parti aux élections européennes, Charlotte Girard regrette que le mouvement, « trop tourné vers l'exercice institutionnel du pouvoir », n'ait pas reussi à « réduire l'écart [...] entre le monde militant institutionnel et les gens », notamment les gilets jaunes.

« Le chemin fléché par la France insoumise s'arrête. J'ai donné tout ce que je pouvais tant que je pensais que l'outil - le mouvement - était conforme au but - la révolution citoyenne. Mais je n'en ai plus la certitude et je n'ai pas la certitude non plus que les efforts qu'il faudrait fournir pour obtenir la refondation interne de l'outil seront au rendez-vous ».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles