Paris : les Bateaux-Mouches fêtent leurs 70 ans

La Compagnie des Bateaux-Mouches, qui est ensuite devenu un nom commun, est la plus ancienne à Paris. [© LUDOVIC MARIN / AFP]

Ils font désormais partie du patrimoine parisien. Les Bateaux-Mouches célèbrent à partir de ce vendredi 14 juin leurs 70 ans d'existence, avec des offres spéciales pendant le week-end.

Les 14, 15 et 16 juin, une croisière promenade (d'une durée de 1h15), coutera 7 euros au lieu de 14 euros. De plus, un dîner croisière «anniversaire» (de 2h15) sera spécialement mis en place, à 70 euros vins compris. Enfin, les passagers nés en 1949 seront invités.

La Compagnie des Bateaux-Mouches (qui a ensuite donné le nom commun) a en effet vu le jour cette année-là, sous l'impulsion de Jean Bruel. Cet armateur et entrepreneur a alors eu l'idée de reprendre le «Vieux-Mouche», un navire qui servait à transporter les visiteurs lors de l'Exposition universelle de 1900 à Paris, pour proposer des promenades sur la Seine.

Puis, en 1952, Jean Bruel a fait construire ce qui deviendra sa marque de fabrique : un bateau aux parois de verre, afin que les passagers puissent admirer le paysage. C'est l'année suivante que leur renommée décollera vraiment, grâce à l'ancêtre des «fakes news».

Lors de l'inauguration de ce nouveau navire, Jean Bruel prétend que sa flotte a été constituée par un certain Jean-Sébastien Mouche, collaborateur du baron Haussmann et chef de la police secrète (les «mouchards»).

Des navires construits à Lyon

Si ce coup de pub était complètement faux, il a néanmoins contribué à la légende des Bateaux-Mouches, qui tirent en réalité leur nom des... chantiers navals du quartier de la Mouche (désormais Gerland), à Lyon. C'est en effet dans la Cité des Gones où ont été fabriqués les navires pour l'Exposition universelle de 1900.

La Compagnie des Bateaux-Mouches transporte aujourd'hui 2,5 millions de passagers par an et emploie jusqu'à 600 personnes (en haute saison). La flotte actuelle comprend quinze bateaux qui parcourent chaque année une distance équivalente à cinq fois le tour de la planète. Désormais dirigée par Charlotte Bruel, la fille du fondateur, elle est la plus ancienne dans la capitale.

Mais plus largement, on dénombre environ 90 entreprises de ce type, qui exploitent 210 navires sur la Seine, d'après selon les chiffres de David Dajczman, chargé de mission à la direction du développement des ports de Paris, cité par Le Figaro. Au total, 8 millions de passagers sont transportés chaque année.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles