Enfants fauchés à Lorient : le chauffard avait écrit une lettre aux médias pour se défendre

«Je ne suis pas un tueur», a affirmé le chauffard, dans une lettre qu'il n'a jamais envoyée[Damien MEYER / AFP]

L’homme qui avait fauché deux enfants à Lorient, le dimanche 9 juin, a été arrêté ce mardi, mettant un terme à neuf jours des recherches des forces de l'ordre. Pendant sa cavale, a-t-on appris au lendemain de son interpellation, l'homme aurait écrit une lettre aux médias pour s'expliquer et se défendre.

C’est ce que rapporte le média Ouest France, ce mercredi. Dans le courrier, qu’il n’a finalement jamais adressé à ses destinataires, il aurait expliqué «avoir fui parce qu’il avait peur». Avant d’affirmer : «Je ne suis pas un tueur». L’avocate du conducteur a également raconté au quotidien régional que son client aurait «peu dormi et mangé» pendant les jours qui ont suivi le drame. «Il a même vomi et beaucoup pleuré», a-t-elle ajouté. 

Le chauffard de 20 ans, qui a tué un enfant de neuf ans et grièvement blessé un autre petit garçon, a été mis en examen, mardi soir, pour refus d'obtempérer aggravé, conduite sans permis, conduite sans assurance et délit de fuite. Il a été placé en détention provisoire et encourt une peine de dix ans d'emprisonnement.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles