Paris 2024 : les grandes mesures de la municipalité pour rendre les jeux olympiques «utiles»

La capitale a mis en valeur les JO fin juin, à l'occasion de la Journée olympique. La capitale a mis en valeur les JO fin juin, à l'occasion de la Journée olympique.[© Kenzo TRIBOUILLARD / AFP]

Les JO s'organisent déjà à Paris. Si la capitale a encore cinq ans pour se préparer, la municipalité a déjà fait savoir qu'elle souhaitait des jeux «utiles aux Parisiens», dont les installations resteront pérennes. A ce sujet, elle a dévoilé 20 mesures ce mardi 25 juin.

«Un rendez-vous historique pour Paris» selon la municipalité qu'il convient de ne pas louper. Pour cela, Jean-François Martins, l'adjoint à la mairie de Paris en charge des sports et Célia Blauel, l'adjointe à la mairie de Paris en charge de l'eau et des canaux, ont dévoilé ce mardi les 20 mesures du programme «Transformations olympiques» présentées ce mardi 25 juin.

Au total, près de cent réunions et huit grands événements ont été organisés autour de 10.000 participants, afin de faire émerger ces 20 mesures. Le fruit de 1.200 idées et projets collectés dans ce cadre.

Des JO «sobres et durables»

Parmi elles notamment, la municipalité s'est engagée à organiser des JO «sobres et durables», avec l'ambition de bannir le plastique de la capitale d'ici à 2024. «Les JO vont accélérer la transition écologique dans le domaine des infrastructures, avec les pistes cyclables, les transports, les lignes de bus, la végétalisation», avait ainsi détaillé Anne Hidalgo, la maire de Paris, dans une interview donnée à L'Equipe.

Un accélérateur des politiques publiques

«Formidable aventure collective» selon la municipalité, Paris 2024 doit aussi être «l'opportunité de transformer profondément la ville». «Nous allons embellir Paris grâce aux Jeux», assure l'édile. A ce sujet, elle cite justement le projet d'Arena II, en construction porte de la Chapelle (18e), qui doit permettre, selon elle, «de réaménager tout un quartier qui, aujourd'hui, souffre beaucoup».

Rendre la ville «accessible» aux handicapés

La municipalité ambitionne de «rendre l'intégralité de l'espace public accessible et connecté», notamment aux personnes en situation de handicap. Des services de mobilité seront également étendus aux transports en commun afin d'accompagner ces personnes dans leurs déplacements.

un moyen de reconquérir la qualité de l'eau

L'objectif de la ville de Paris ? Se réapproprier les espaces aquatiques en ville, et plus particulièrement, les espaces aquatiques naturels. «Un coup d'accélérateur majeur», selon la municipalité parisienne, qui espère organiser des épreuves de natation dans la Seine.

de la qualité de vie pour les parisiens

La municipalité parisienne souhaite également que ces JO puissent apporter une meilleure «qualité de vie», avec le sport santé et des programmes ouverts aux familles. Au total, quatre sites (dont la piscine Vallerey des Jeux de 1924) vont être complètement rénovés et 14 autres équipements vont être modernisés. 

Un engagement civique

Elle aspire aussi à devenir «une ville plus civique», avec le recrutement de 100.000 volontaires, d'ici à 2024. Selon la maire, ces derniers «bénéficieront ainsi d'une première expérience d'engagement civique qui leur sera utile dans leur vie professionnelle».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles