Les effets de la canicule sur le corps

Les risques pour l'organisme, liés à la canicule, sont nombreux. Les risques pour l'organisme, liés à la canicule, sont nombreux. [SEBASTIEN BOZON / AFP]

La canicule rend chaque effort difficile… mais pas que. D’autres conséquences néfastes pour l’organisme sont à déplorer.

Déshydratation, migraines, maux de ventre, problèmes digestifs, douleurs musculaires, troubles respiratoires… Les risques liés à la canicule sont nombreux, souligne l'Institut national de protection et d'éducation pour la santé (Inpes), cité par France Info.

Système digestif malmené

La chaleur et la déshydratation ont un effet néfaste sur le système digestif. Des diarrhées peuvent survenir durant la canicule, tout comme les nausées ou les vomissements.

Gêne respiratoire

Palpitations cardiaques, pouls qui s’emballe… Une gêne respiratoire peut être ressentie quand la déshydratation est trop importante pour le corps.

Transpiration

Les glandes responsables de la transpiration peuvent rejeter jusqu’à 4 litres d’eau (contre 3 habituellement) en cas de canicule.

Migraine

De violents maux de tête peuvent survenir lorsque le corps est exposé longtemps au soleil (la déshydratation étant une des causes de la migraine).

Problèmes circulatoires

La chaleur excessive peut provoquer des problèmes circulatoires, notamment la désagréable sensation de jambes lourdes causées par un mauvais retour veineux. Pensez à passer, dès que vous le pouvez, un jet d’eau froide sur vos jambes, et à les placer légèrement en hauteur à votre poste de travail, ainsi que la nuit, pour faciliter la circulation sanguine.

Crampes

Après plusieurs jours de canicule, et lors d’activité difficiles entraînant une forte transpiration, les crampes peuvent survenir dans les jambes, les bras ou encore l’abdomen.

Attention également au coup de chaleur, à différencier du coup de chaud. Le coup de chaleur est une urgence médicale sérieuse qui nécessite d'appeler les secours. La température du corps est élevée et l’on ressent des nausées, migraines, convulsions…

L'Inpes recommande, en particulier pour les personnes les plus fragiles, de boire régulièrement de l'eau sans attendre d'avoir soif, éviter les efforts physiques, privilégier les endroits frais et ventilés…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles