Miss France 2019 souhaite devenir présidente de la Polynésie française

Vaimalama Chaves se verrait bien prendre la place du président de la Polynésie française Edouard Fritch (à gauche sur cette photo prise en 2018 à l'aéroport de Papeete).[Grégory Boissy/AFP]

Miss France 2019, Vaimalama Chaves a annoncé son ambition de devenir présidente de la Polynésie française.

« Pour être honnête, j'envisage l'année prochaine de reprendre mes études et éventuellement de faire une licence de sciences politiques pour devenir présidente de la Polynésie française un jour » a-t-elle annoncé mardi soir dans une interview pour Télé Loisirs.

Prochainement au générique du téléfilm Meurtres à Tahiti sur France 3, ce n'est donc cependant pas vers les médias que la jeune femme souhaite se tourner après son règne de Miss France.

Après avoir déclaré qu'elle ne participerait pas au concours de Miss Univers et Miss Monde, et décliné des propositions de poste en tant que chroniqueuse dans diverses émissions télé et radio, c'est résolument la politique qui intéresse la Tahitienne, et d'ores et déjà de manière très concrète.

« Nous sommes totalement dépendant des importations. Pour améliorer ça, je voudrais travailler avec la Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna pour passer du franc Pacifique à l'euro pour augmenter le pouvoir d'achat de tous les touristes et faire éclater la bulle spéculative qui fait monter de manière superficielle les prix en Polynésie » a-t-elle détaillé.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles