Paris : découvrez la carte archéologique des sous-sols de la capitale

Plus de 1.700 découvertes archéologiques sont à retrouver sur le site. Plus de 1.700 découvertes archéologiques sont à retrouver sur le site. [© Capture d'écran / Paris.fr]

Avis aux apprentis archéologues. Le pôle archéologique du département d'histoire de l'architecture et d'archéologie de la ville de Paris (DHAAP) a mis en ligne ce mercredi 3 juillet la toute première carte archéologique des sous-sols parisiens.

Sur un espace dédié du site paris.fr, tous ceux qui le souhaitent peuvent désormais avoir accès aux découvertes archéologiques qui se trouvent sous les immeubles parisiens, via plus de 1.700 «notices de découvertes géolocalisées».

Il suffit ensuite de cliquer sur ces fameux points de découvertes pour avoir accès aux descriptions des sous-sols, toutes renseignées notamment grâce a un très important fond d’archives de plus de 18.000 manuscrits numérisés.

Cet outil numérique est le fruit, l'«émanation directe» de plusieurs années de travail et de la mise en commun des travaux de recherche de la DHAAP, mais également de l’Inrap ou encore du CNRS, a fait savoir Julien Avinain, archéologue à la mairie de Paris, en charge du projet.

«À La portée de chacun»

Pour Karen Taieb, l’adjointe à la ville de Paris en charge du patrimoine, il s’agit avant tout d’un «outil important» accessible en «un seul clic». «Les secrets des sous-sols parisiens sont désormais à la portée de chacun» s’est ainsi réjouie l’élue.

Bien sûr, cet outil numérique saura trouver son public chez les érudits et les passionnés d’histoire, mais Julien Avinain espère qu’il pourra également intéressés les Parisiens «lambda», ainsi qu’un public scolaire. «Ces cartes permettent une vraie réflexion sur le temps long, sur l'histoire de la romanisation par exemple», estime l'archéologue.

A terme, cette carte archéologique sera «complétée» au fil des nouvelles découvertes (dont la dernière date de juin 2019 : une sépulture mise à jour à la montagne Sainte-Geneviève (5e)), mais également «enrichie» grâce à 700 documents photographiques entièrement numérisés.

capture_decran_2019-07-03_a_12.49.03_5d1c8842534ef.png

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles