«Fuck Trump !» : le direct de Fox News en France hué par les supporters

Crispé, le correspondant de Fox News a poursuivi son direct sous les cris anti-Trump des supporters [Capture d'écran FoxNews]

«Fuck Trump ! Fuck Trump !». C'est sous ses cris que l'envoyé spécial de la chaîne américaine Fox News, chargé de couvrir la finale de la coupe du monde féminine, a été reçu dans un bar de Lyon.

«L’histoire vient de s'écrire», clamait le journaliste Greg Palkot, peu après la victoire de l'équipe des Américaines. Mais alors que le reporter réalisait son duplex, en direct d'un pub de Lyon rempli de supporters américains, plusieurs personnes présentes derrière lui se sont mis à huer en rythme «Fuck Trump ! Fuck Trump !». 

Pas sûr que la séquence ait plus à Fox News, chaîne conservatrice, soutien médiatique inaltérable du président américain. En revanche, la vidéo, relayée sur Twitter par la journaliste américaine Sara Pearl, a récolté plus de 5 millions de vues ce lundi matin.

Le journaliste, visiblement mal à l'aise a néanmoins poursuivi son direct. Il a eu beau hausser la voix pour couvrir les cris, le message a bien été passé. 

Trump VS Megan Rapinoe

L’équipe féminine américaine a donc battu les Pays-Bas 2 à 0 dimanche soir, remportant ainsi leur quatrième titre en Coupe du monde. La co-capitaine Megan Rapinoe, qui a marqué le premier but du match, élue meilleur joueuse du mondial, était également au centre d’une controverse qui aurait pu inspirer ce chant.

Interrogée sur une potentielle invitation de l'équipe de football à la résidence du président américain en cas de victoire, la joueuse avait répondu qu'elle «n'irait pas à la putain de Maison Blanche», ajoutant qu'elle doutait que l'équipe soit invitée de toute façon. 

Le milliardaire avait fini par lui répondre, dans une série de tweets, se qualifiant de «grand fan de l’équipe américaine et du football féminin», ajoutant que «Megan devrait d'abord gagner avant de parler». C'est maintenant chose faite.

Donald Trump a d'ailleurs félicité toute l'équipe, mais aucune invitation à la Maison-Blanche n'est pour l'instant annoncée.

À suivre aussi

La Coupe du monde féminine a créé un engouement chez les jeunes joueuses
Football La Coupe du monde féminine a créé un engouement chez les jeunes joueuses
Coupe du Monde Féminine Une multinationale américaine offre une prime aux championnes du monde au nom de l'égalité salariale
Pour protester contre la politique de Donald Trump, Megan Rapinoe a refusé de chanter l’hymne américain durant la compétition.
Football L'équipe américaine de football refuse d'aller à la Maison Blanche

Ailleurs sur le web

Derniers articles