Braquage spectaculaire d'un fourgon blindé vide sur l'A43

Des sources policières ont indiqué à plusieurs médias que l'attaque aurait fait des blessés et que les braqueurs seraient en fuite. Des sources policières ont indiqué à plusieurs médias que l'attaque aurait fait des blessés et que les braqueurs seraient en fuite. (photo d'illustration) [Christophe SIMON / AFP]

Un fourgon blindé de transport de fonds a été braqué ce mercredi matin sur l’autoroute A43 dans le sens Lyon-Grenoble, au niveau de la bretelle d’accès en direction de l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry, blessant légèrement trois convoyeurs mais repartant bredouilles : le fourgon était vide.

Vers 10H40, trois véhicules -deux utilitaires et une voiture- bloquent le fourgon de transport de fonds sur une bretelle de sortie dans la commune de Saint-Laurent-de-Mure (Rhône). 

Ils font exploser la porte du fourgon blindé, mettent le feu aux deux utilitaires qui ont servi à lui barrer la route, puis prennent la fuite à bord de leur troisième véhicule, détaille la police à l'AFP.

Peu après le parquet de Lyon révélait dans un communiqué que «le fourgon ne contenait pas d'argent au moment de l'attaque». De source policière, on indique qu'un autre fourgon blindé se trouvait également dans les environs.

Le premier véhicule était-il un leurre ? Selon Le Dauphiné Libéré, qui a révélé l'information, le protocole de sécurité de l'entreprise attaquée, Prosegur, prévoit que deux fourgons se suivent à quelques instants d'intervalle.

Les trois convoyeurs légèrement blessés dans le choc de l'explosion ont été transportés à l'hôpital, selon la police. Un photographe de l'AFP a constaté sur place que les incendies de véhicules avaient été éteints par les pompiers.

La Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Lyon a été saisie et l'enquête pour «tentative de vol à main armée en bande organisée et association de malfaiteurs» a été confiée à la Police judiciaire, indique encore le parquet.

Des sources policières ont indiqué à plusieurs médias que l'attaque aurait fait des blessés et que les braqueurs seraient en fuite.

À suivre aussi

Faits divers «Je n’avais plus le droit de faire la bise aux gens. Je devais dissimuler mes fesses...» : Une surveillante de prison téléguidée via oreillette par un détenu
Justice Affaire Kulik : condamné à 30 ans de réclusion, Willy Bardon toujours dans un «état critique», «sort progressivement du coma»
Le retraité a accordé une courte interview à la chaîne M6, diffusée ce vendredi 6 décembre.
Faits divers Guy, l'homme pris pour Xavier Dupont de Ligonnès en Ecosse, s'exprime pour la première fois

Ailleurs sur le web

Derniers articles