Le défilé du 14 Juillet en chiffres

La cérémonie de commémoration du 14 juillet durera près de 2 heures. La cérémonie de commémoration du 14 juillet durera près de 2 heures. [©Ludovic MARIN / AFP]

Troupes à pied, motorisées, montées, hélicoptères, … Alors que se tiendra ce dimanche la cérémonie officielle du 14 juillet, commémorant la prise de la Bastille, voici quelques chiffres clés pour mieux comprendre le traditionnel défilé militaire.

4 299 hommes et femmes défileront à pied

Les écoles militaires, la gendarmerie nationale, l’armée de Terre, la Marine nationale, l’armée de l’Air, l’école interarmées, le service de santé des armées, la police nationale, les sapeurs-pompiers, et l’administration pénitentiaire et douane française se succéderont sur les Champs-Elysées. Enfin, le défilé des troupes à pied sera clôturé par la Légion étrangère qui parade sur un pas plus lent que les autres unités des armées françaises (88 pas/minute contre 116).

67 avions

Le défilé des avions du 14 Juillet met à l’honneur les aéronefs participant à la protection du territoire national ou engagés en opération extérieure. Au total, 67 avions défileront dont 49 de l’armée de l’Air, 1 de la Direction générale de l’armement, 6 de la Marine nationale, 3 de la sécurité civile et 8 avions européens. Comme chaque année, la Patrouille de France (PAF) ouvrira le défilé. Unité ambassadrice de l’armée de l’Air, elle survole l’avenue des Champs-Élysées en formation «Big Nine» (le leader en pointe). Le défilé sera clôturé par l’équipe de voltige de l'armée de l’Air.

40 hélicoptères 

Le défilé des hélicoptères est composé de 40 appareils, dont 16 de l’Aviation légère de l’armée de terre (ALAT) et 9 de pays européens, 4 de l’armée de l’Air, 6 de la Marine nationale, 3 de la gendarmerie nationale et 2 de la sécurité civile. Le tout, à une altitude d'environ 400 pieds, soit 120 mètres, et à une vitesse de 170 km/h.

270 cavaliers de la Garde républicaine

Le régiment de la cavalerie de la garde républicaine réalise chaque année plus de 125 000 patrouilles par an et effectue en moyenne 500 services d’honneur. Le binôme cavalier-cheval est employé dans des missions diversifiées : surveillance de zones difficiles d’accès comme le site Euro Tunnel de Calais, recherche de personnes, surveillance de secteurs touristiques, sécurité de grands rassemblements de personnes et services d’ordre à l’occasion des rencontres sportives majeures au Parc des Princes ou au Stade de France par exemple.

196 véhicules

De la gendarmerie nationale (Centre national de formation à la sécurité routière de la gendarmerie nationale), à la police nationale (Détachement motocycliste de la police nationale), en passant par l’armée de Terre (Régiment de marche du Tchad, 2e régiment de cuirassiers , 40e régiment d’artillerie, ...), et les sapeurs-pompiers (Brigade de sapeurs-pompiers de Paris), au total, 196 véhicules défileront, dont 67 motos, sur un parcours de 1 200 mètres.

À suivre aussi

Justice Un ultranationaliste, fanatique de Breivik, voulait tuer Macron
14 juillet Parachutiste blessé, motards accidentés, président hué... les couacs du défilé du 14 juillet
Instagram / Vincent Sergère @Doufiz
14 juillet Vidéo : deux Saint-Cyriens sur une trottinette après le défilé du 14 juillet amusent les réseaux sociaux

Ailleurs sur le web

Derniers articles