Le défilé du 14 juillet sera clôturé par un hommage aux blessés des Armées

Une animation finale mettra à l’honneur les blessés des armées, en écho à ceux de la Première Guerre mondiale qui avaient ouvert le défilé de la Victoire en 1919. [©Ludovic MARIN / AFP]

Les blessés des Armées clôtureront cette année le défilé militaire du 14 Juillet, en écho au défilé de la Victoire ouvert, cent ans plus tôt, par les blessés de la Première Guerre mondiale.

Autour de l’étendard de l’Institution nationale des Invalides (INI) et des musiciens de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), prendront place des chorales d’écoles militaires.

L’École polytechnique, l’École des officiers de la gendarmerie nationale, l’École spéciale militaire de Saint Cyr, l’École navale, l’École de l’air, l’École du service de santé des armées, l’École de gendarmerie, l’École nationale des sous- officiers d’active, l’École de maistrance, et l’École de formation des sous-officiers de l’armée de l’Air, entonneront des chants dédiés aux blessés ainsi qu’à l’ensemble des services qui les soutiennent durant leur parcours, de la blessure à la reprise d’une activité.

En présence des militaires blessés, un drapeau français sera également mis en place par des jeunes du service civique et du service national universel (SNU) afin d'illustrer la reconnaissance et l'engagement de la jeunesse à l'égard des combattants. Enfin, la Marseillaise, chantée par l’ensemble des acteurs, clôturera la scénographie.

«Le tableau final du 14 Juillet s’intitulera «Autour de nos blessés». Nous mettrons en valeur les blessés des armées en présence des pensionnaires des invalides et des blessés d’aujourd’hui. (...) Nous verrons un beau moment.», a déclaré ce mardi 9 juillet en conférence de presse, Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées. «Et bien sûr, nous aurons une attention pour les morts de la France depuis le 14 juillet 2018, qui sont au nombre de trois.», a-t-elle conclu.

À suivre aussi

Justice Un ultranationaliste, fanatique de Breivik, voulait tuer Macron
14 juillet Parachutiste blessé, motards accidentés, président hué... les couacs du défilé du 14 juillet
Instagram / Vincent Sergère @Doufiz
14 juillet Vidéo : deux Saint-Cyriens sur une trottinette après le défilé du 14 juillet amusent les réseaux sociaux

Ailleurs sur le web

Derniers articles