Hérault : Un fonctionnaire territorial payé depuis 12 ans sans rien faire

Le maire de la ville de Pérols, Jean-Pierre Rico, souhaite mettre fin à cette dérive légale.[Capture d'écran Facebook Ville de Pérols]

A Pérols (Hérault), un fonctionnaire territorial privé de poste depuis 2007 continuerait à être rémunéré. La mairie estime que 438.000 euros de salaire lui auraient été versés au total, de manière indue.

La précédente équipe municipale s’était séparée de cet employé occupant un poste de chef de service à la suite d’un litige. Comme l’indique la loi, le centre de gestion de la fonction publique de l’Hérault aurait alors dû lui trouver un nouveau poste. Mais cela n’avait pas été fait.

Ainsi, la mairie a du payer, depuis 12 ans, 75% de son salaire, tandis que le centre de gestion auquel il est rattaché lui versait les 25% restants. «Il a été en poste pendant 18 ans sous mon prédécesseur. J’estime que le centre de gestion n’a pas fait son travail en ne lui trouvant pas un emploi», a dénoncé le maire de la ville, Jean-Pierre Rico, au Midi Libre.

Une grosse perte pour la ville qui, depuis 2015, signale cette situation compromettante devant le tribunal administratif et a cessé le versement des paiements mensuels au fonctionnaire. Pour le moment, les requêtes intentées par le maire ont toutes été rejetées par le tribunal administratif.

Face à cette désorganisation, le maire de Pérols s'est dit prêt à saisir la haute juridiction. Il estime que cette affaire n’est pas unique en France.

Pour combattre cette dérive légale, Jean-Pierre Rico s’est saisi d’un rapport sévère vis-à-vis du centre de gestion de la fonction publique. Ce document établi par la chambre régionale des comptes Provence-Alpes-Côte d'Azur rapporte que «le centre de gestion rémunère toujours une trentaine d’agents privés d’emploi depuis 1990».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles