Mort de Steve : le rassemblement interdit par la préfecture, la famille d'accord

Depuis que le corps de Steve Maia Caniço a été retrouvé dans la Loire, lundi, les appels à se réunir samedi, dans le centre de Nantes, se sont multipliés sur les réseaux sociaux. C'était compter sans la préfecture de la Loire qui a décidé d'interdire tout rassemblement ce jour-là.

Dans un communiqué de presse, le préfet avance «un risque important que soient commises des actions violentes». Notamment parce que cette mobilisation «n'a fait l'objet d'aucune déclaration à ce jour et aucun organisateur n'a donc pu être identifié afin de s'assurer de la mise en oeuvre de conditions de sécurité suffisantes».

Les autorités locales craignent également «la présence des manifestants ultras et d'individus extrêmement radicaux de type "black bloc"». En interdisant toute manifestation, elles estiment «protéger les personnes et les biens» mais aussi «assurer le respect de l'esprit du rassemblement pour Steve Maia Caniço».

la famille ne soutient pas le rassemblement

L'interdiction s'étend sur toute la  journée , de 10h à 20h, et «un dispositif de sécurité adapté, réactif et mobile, sera déployé pour prévenir les violences, protéger le centre-ville et procéder, le cas échéant, aux interpellations des fauteurs de trouble».

Par ailleurs, la famille a indiqué ce vendredi, via son avocat qu'elle «ne soutient pas du tout le rassemblement. (Ses proches) n'acceptent qu'un soutien amical, artistique et pacifique», a-t-il indiqué.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles