Municipales à Paris : Cédric Villani peut-il se présenter sans étiquette ?

Une candidature alternative pour Cédric Villani ? Une candidature alternative pour Cédric Villani ? [CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP]

Nouveau coup de théâtre dans la course à la mairie de Paris ? Cédric Villani, qui s'était retiré de la course à l'investiture LREM pour le scrutin de mars 2020, travaillerait à une candidature sans étiquette.

Cette information, révélée par le Parisien, pourrait créer un grand remue-ménage dans le parti présidentiel. En effet, l'ancien mathématicien n'était pas si loin que cela selon les sondages, et pourrait donc diviser les voix pendant l'élection. Une éventualité qui serait certainement synonyme de défaite pour Benjamin Griveaux, le candidat officiel de La République En Marche, alors que gagner Paris est l'objectif affiché du parti pour les municipales. 

Du côté de son entourage, on joue la montre : «Il prendra sa décision entre la fin du mois et le 8 septembre». Cette date correspondant au «campus des territoires», l'université d'été de LREM. Ses conseillers assurent cependant qu'il continue de discuter avec Pierre-Yves Bournazel et Gaspard Gantzer, tous deux candidats à la mairie pour 2020, ainsi qu'avec plusieurs de ses soutiens comme Mounir Mahjoubi et Anne Lebreton. 

Une exclusion très probable de LREM

Sur le papier, rien n'empêche Cédric Villani de se lancer dans une candidature «alternative», malgré sa volonté initiale de se soumettre au jeu de la commission nationale d'investiture voulu par les marcheurs. Il risque cependant de se faire exclure du mouvement. Chez LREM, l'on explique d'ailleurs que ce n'est pas tant sa candidature face à un autre membre du parti qui pose problème dans ce cas-là, mais plutôt le fait qu'il ne respecte pas la fameuse commission d'investiture, pourtant inscrite dans les statuts du mouvement. 

Ce ne serait d'ailleurs pas la première fois que des élus se voient montrer la porte. En décembre 2018, Sébastien Nadot, député de Haute-Garonne, avait été évincé pour avoir voté contre le budget. Agnès Thill avait elle aussi été contrainte au départ, après des propos jugés anti-droits LGBT

Selon les informations du Parisien, l'affaire serait même traitée directement par l'Élysée, inquiet de cette stratégie du député de l'Essonne. Des coups de téléphones se succèderaient, alors que Cédric Villani est en vacances dans le Jura. Contactée par CNEWS, l'équipe de Benjamin Griveaux ne souhaite pas commenter la future décision du médaillé Fields. Il faudra donc bien attendre début septembre pour voir les prochains développements de cette nouvelle crise pour le parti présidentiel. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles