Critiqué sur les réseaux sociaux, Eric Woerth prouve qu'il n'a pas truqué sa photo

Eric Woerth prouve que ce cliché posté sur son compte Twitter est une photo de son ascension de l’Aiguille d’Argentières.[Capture Twitter @ericwoerth]

L'actuel député LR Eric Woerth a publié lundi 12 août, sur Twitter, une photo de lui manifestement en train de gravir l'Aiguille d'Argentière, un sommet du massif du Mont-Blanc. Sauf que de nombreux internautes dénoncent une supercherie. Pourtant, l'ancien ministre du Travail apporte les preuves que la photographie n'a pas été truquée.

Certains détails intrigants, pointés du doigt par la twittosphère, suggèrent en effet que la photo est trompeuse. A savoir pivotée de 45°C pour laisser penser qu'Eric Woerth est en train d'escalader la montagne en position verticale, alors qu'il serait en réalité... à quatre pattes sur un sol quasi-plat. En effet, que ce soient la position de la languette de sa veste, la corde emmêlée sur sa droite, ou encore les deux silhouettes en train de marcher (debout, donc) en haut à droite du cliché, tout porterait à croire à une mise en scène.

«une vraie photo» selon Eric Woerth

Sans attendre, les détournements ont fleuri sur le réseau social à l'oiseau bleu, greffant Eric Woerth dans des scènes de films d'action comme Mission Impossible ou Jurassik World, le comparant à un paresseux qui rampe ou l'assimilant à un superhéros acrobate.

Eric Woerth, pourtant, persiste et signe. L'ancien ministre assure ainsi que la photo est authentique, regrettant qu'il y ait des «gens malveillants tout le temps» sur les réseaux sociaux. «Il s'agit d'une descente de glacier, c'est une vraie photo et je suis très heureux que ça puisse impressionner», a-t-il démenti, avant de publier d'autres photos de lui «alpiniste», prises à Chamonix durant l'été 2018. Cette fois, sans nul détail dérangeant susceptible d'être raillé par les «gens malveillants»...

Il apporte même le témoignage de son guide de montagne, Jean-Franck Charlet. «Cette photo est à 100% réelle, même si la pente de 45 degrés apparaît un peu plus raide qu'elle n'est en réalité. Ajoutant : cette pente n'est pas anodine, c'est un lieu engagé qui a été le théâtre de nombre d'accidents dans le passé».

Et face aux nombreuses moqueries, Eric Woerth a publié une autre photo de lui en pleine séance d'escalade dans le même secteur, avec cette légende : «Les rochers sont aussi pentus que la glace».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles