Saint-Ouen : les policiers de la CSI 93 visés par une troisième enquête

Une nouvelle enquête a été ouverte à la suite d'un contrôle d'identité ayant eu lieu le 30 mai 2019. [PATRICK KOVARIK / AFP]

Après la diffusion d'une vidéo montrant une arrestation violente à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, le 9 août, la compagnie de sécurisation d'intervention (CSI) du département, mise en cause, a été visée par deux autres plaintes.

Le même soir que l'arrestation violente d'un homme ayant depuis déposé plainte pour «acte de torture et barbarie», des jeunes auraient été frappés dans un hall d'immeuble par des agents de la même unité. De nouvelles investigations ont donc été lancées.

Mais ce n'est pas tout puisqu'une enquête s'intéressant à des faits antérieurs concerne aussi la CSI du 93. Cette fois-ci, c'est lors d'un contrôle d'identité effectué dans la cité Cordon, à Saint-Ouen, que ce seraient produits les faits reprochés aux policiers, rapportent France Bleu Paris et Le Parisien. Selon cette dernière source citant un témoin de la scène, le 30 mai dernier, un policier aurait jeté de la drogue aux pieds d'un jeune qui refusait de se faire contrôler. 

La vidéo qu'il a tournée aurait été fournie à l'IGPN saisie pour la troisième fois dans une affaire impliquant la CSI du 93.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles