Cabanes suspendues sous le viaduc de Millau : la fausse annonce qui a piégé des touristes

Les cabanes sont situées «à 240 mètres du sol», d'après l'annonce, avec terrasse panoramique et bain à bulles.[Capture d'écran Camping.Luxe]

L’annonce est aussi surprenante que séduisante. Mais cette offre d’hébergement insolite dans des cabanes suspendues sous le viaduc de Millau est surtout un canular bien ficelé. Si bien que plusieurs internautes sont tombés dans le panneau.

«Un lieu de villégiature incroyable entre le ciel et la terre», peut-on lire en introduction de la page. Les cabanes sont en effet situées «à 240 mètres du sol», d'après l'annonce, avec terrasse panoramique et bain à bulles. Pour se restaurer, un établissement situé à 343 mètres d’altitude peut être rejoint via «l’ascenseur le plus rapide d’Europe». Il y est aussi question de baudriers remis aux visiteurs à leur arrivée pour leur permettre d'accéder aux hébergements. «Les cabanes étant suspendues dans le vide, la seule possibilité pour s’y rendre est le rappel, une technique d’alpinisme utilisée pour descendre verticalement», est-il expliqué. 

L’annonce consultable sur le site Campings.Luxe a donc de quoi intriguer au moins. Mais c’est justement en cherchant des informations supplémentaires que la supercherie opère. En cliquant dessus, les internautes curieux sont renvoyés sur une page d’inscription. Une fois inscrits via le réseau social Facebook, il leur est demandée une série de renseignements sans lien apparent avec l’hébergement.

Un questionnaire loufoque soumis aux internautes

Le site se justifie par avance de cet interrogatoire arguant que «le séjour dans les cabanes dans le viaduc» représente «une aventure vertigineuse» et qu’il est donc «important d’aborder les questions de sécurité». Non seulement les questions posées sont loufoques mais les choix de réponses n’apparaissent pas plus convaincants. Comme celle concernant le régime alimentaire des futurs visiteurs, «une limite de poids étant fixée pour des raisons de sécurité», est-il précisé en préambule. «’Je mange n’importe quoi sans jamais prendre un gramme’, ‘je grossis en regardant les autres manger‘ ou ‘l’équilibre est une seconde nature chez moi, pas besoin de faire un régime’», est-il écrit en guise de réponses optionnelles.

«Trop instable» pour séjourner dans les cabanes

A la fin de ce qui ressemble parfois davantage à un test de magazine féminin qu’à un véritable questionnaire de sécurité, le site conclut que l'internaute est trop «instable» pour séjourner dans le lieu insolite. Un résultat identique quelles que soient les réponses sélectionnées.

Certains sont manifestement tombés dans le panneau. Le média centrepresse.fr a ainsi rapporté que l'office de tourisme local avait été contactée plusieurs fois par des vacanciers qui cherchaient à se rendre dans ces cabanes imaginaires.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles