G7 de Biarritz : 13.200 policiers et gendarmes mobilisés, «aucun débordement toléré»

Du 24 au 26 août prochain, la ville française de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) sera au centre du monde, puisqu'elle accueillera le sommet du G7, réunissant sept des plus grandes puissances mondiales. Lors d'un point presse organisé ce mardi 20 août, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner a dévoilé le dispositif de sécurité mis en place à cette occasion.

«Notre première mission est d'assurer la sécurité des délégations» qui viendront assister au G7, a-t-il rappelé. «L'ordre public doit être garanti pendant toute la durée du sommet», a poursuivi Christophe Castaner.

Le chef de la place Beauvau a ainsi indiqué que 13.200 policiers et gendarmes seront mobilisés. Des forces de l'ordre soutenues par d'autres dispositifs.

«Ils seront épaulés par des forces militaires qui assureront des missions de contre-terrorisme et de protection de nos abords aériens et maritimes», a indiqué Christophe Castaner. «Ils seront également appuyés par des forces de l'ordre déployées côté espagnol», a-t-il ajouté. 

Le ministre a également rappelé la nécessité de repecter la liberté d'expression et les oppositions à l'évènement. «Il doit pouvoir se tenir librement dans des bonnes conditions de sécurité et dans le respect de l'ordre public», a ainsi indiqué le ministre en référence au contre-sommet du G7 organisé à Hendaye.  

«Nous ne tolérerons aucun débordement. S'ils surviennent, nous y répondrons», a toutefois prévenu Christophe Castaner avec fermeté.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles