Accident de Samer : La fillette de 18 mois abandonnée par ses parents à l'hôpital est décédée

D’après le parquet, la mère, qui était au volant, présentait les signes de l’ivresse.[©GERARD JULIEN / AFP]

La fillette de 18 mois grièvement blessée ce lundi dans un accident de la route à Samer, dans le Pas-de-Calais, est décédé au CHU de Lille dans la nuit de mercredi à jeudi. Elle se trouvait dans un état de mort cérébrale après avoir été abandonnée par ses parents qui avaient pris la fuite.

Le parquet de Boulogne-sur-mer qui a confirmé l'information a également indiqué que l'état de santé de son frère, âgé de 3 ans, s'est aggravé. Le petit garçon souffre de lésions cérébrales qui pourraient provoquer une hémiplégie. Le troisième enfant âgé de 4 ans est plus légèrement blessé.

«tentative d'assassinat»

Les parents ont été interpellés ce mercredi par la gendarmerie. Lors de leur interpellation à Outreau (Pas-de-Calais), les parents n'ont offert aucune résistance, rapporte La Voix du Nord. Selon le parquet de Boulogne-sur-Mer, ils étaient en «état d'ébriété» sur la voie publique.

A la fin de leur garde à vue, qui a été prolongée de 24h, ils seront présentés à un juge d'instruction et éventuellement placés en détention provisoire pour «tentative d'assassinat».

Toujours d’après le parquet, la mère, non-titulaire du permis de conduire, présentait en plus des signes de l’ivresse au moment où la voiture a heurté le pilier d’un pont ferroviaire. «Nous avons la certitude que les parents étaient sous l’emprise de l’alcool», a précisé Philippe Sabatier.

Une heure avant l'accident, le couple aurait agressé à coup de couteau l'ancien amant de la femme. A noter que la mère n'est pas inconnue de la justice. En 2011, elle avait été condamnée pour vol à main armé et a déjà été jugée pour consommation de stupéfiants.

Prévenue de l’accident par le journal régional, la mère de la conductrice avait appelé sa fille et son gendre à se rendre à la gendarmerie. «Pense à ta petite fille. Au moins, appelle-nous…», avait-elle déclaré. Elle avait également indiqué s’être rendue au chevet de ses trois petits enfants, au centre hospitalier de Lille et de Boulogne.

Le vice-procureur avait précisé que deux des enfants, âgés de 3 et 4 ans, allait être placés provisoirement en famille d’accueil.

À suivre aussi

Lors de sa dernière audition chez la juge d'instruction, Monique Olivier avait contredit l'alibi fourni par le tueur en série.
Justice Disparition d'Estelle Mouzin : pour Monique Olivier, son ex-mari Michel Fourniret «a bien tué» la fillette
500 kilogrammes de cocaïne ont été découverts dans un chargement de bananes provenant de Colombie vendredi au marché international de Rungis.
Faits divers 500 kilos de cocaïne découverts dans un chargement de bananes au marché de Rungis
Faits divers Maroc : une ado de 17 ans violée pendant 25 jours

Ailleurs sur le web

Derniers articles