Grenoble : une enquête ouverte après la diffusion de vidéos d'agressions transphobes sur Twitter

A la suite de ces nombreux signalements, la Sûreté départementale de l'Isère a ouvert une enquête[Capture d'écran Twitter]

Des vidéos montrant une personne transgenre se faire insulter et pourchasser à Grenoble ont été publiées sur Twitter. Des scènes de violences transphobes qui ont déclenché une vague d'indignation sur le réseau social.

A la suite de ces nombreux signalements, la Sûreté départementale de l'Isère a ouvert une enquête, rapporte Le Dauphiné Libéré.

Si l'homme qui a posté les séquences - un des agresseurs - les a retirées par la suite, les images ont eu le temps d'être relayées massivement par des internautes indignés. 

Dans une des deux vidéos, on entend l'individu qui tient le téléphone s'exclamer : «Sur le Coran, c'est un homme». Il ordonne ensuite à la personne transgenre qu'il persécute de montrer son visage pour qu'il le filme. Dans un second enregistrement, il court après sa victime, l'insulte et la menace. 

Le maire de Grenoble a également réagi sur Twitter. «Une agression transphobe de plus, cette fois à Grenoble: inacceptable !», a dénoncé l'élu. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles