82% des Français pour l'interdiction des smartphones dans les établissements scolaires

Depuis la rentrée 2018, l’utilisation du téléphone portable est interdite dans l’enceinte des écoles et des collèges.[©Yasuyoshi CHIBA / AFP]

A quelques jours de la rentrée scolaire, un récent sondage YouGov révèle que 82% des Français sont favorables à l’interdiction du smartphone à l’école.

D’après cette enquête commandée par le Huffington Post, ce sont surtout les 55 ans et plus qui sont les plus opposés au téléphone dans les établissements scolaires. En effet, 92% d'entre eux sont favorables à son interdiction.

Dans une moindre mesure, les 25-34 ans sont également majoritairement pour une interdiction (75%). Un chiffre qui tombe à 52% pour les 18-24 ans. Dans cette tranche d'âge, 30% sont contre cette interdiction et 18% se disent sans avis sur la question.

Limiter les perturbations au sein des établissements

Depuis la rentrée 2018, l’utilisation du téléphone portable et de tout autre équipement terminal de communications électroniques est interdite dans l’enceinte des écoles et des collèges, à la demande de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse.

L’utilisation du téléphone portable est susceptible de «nuire à la qualité d’écoute et de concentration nécessaire aux activités d’enseignement», rappelle le ministère de l’Éducation nationale sur son site internet.

Ces appareils peuvent susciter la «convoitise, le racket, le vol entre camarades», mais aussi «diminuer la qualité de la vie collective pourtant indispensable à l’épanouissement des élèves».

Enfin, les téléphones portables «facilitent l’accès aux images violentes, notamment pornographiques». Pour toutes ces raisons, ils doivent être «éteints et rangés dans l’enceinte de l’établissement».

Mais cette interdiction demeure difficile à mettre en place. Comme le souligne le Huffington Post, tous les établissements ne sont pas équipés de casiers pour déposer les smartphones. D'autre part, les élèves peuvent facilement contourner le règlement en venant à l'école avec un deuxième téléphone.

À suivre aussi

62 % des Européens se disent heureux, soit 2 points de plus qu'en 2013.
Sondage Dans quel pays d'Europe est-on le plus heureux ?
Fraude Fraude à l'assurance : plus d'un Français sur dix admet avoir déjà triché
Thiago Silva et ses coéquipiers devancent le Real Madrid et Barcelone.
Football Le PSG favori de la Ligue des champions pour les Français

Ailleurs sur le web

Derniers articles