Municipales à Paris : Cédric Villani va se présenter sans étiquette

Une candidature alternative pour Cédric Villani ? Cédric Villani risque d'être exclu par LREM. [CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP]

Coup de théâtre à venir dans la course à la mairie de Paris. Cédric Villani, vaincu le 10 juillet dernier par Benjamin Griveaux pour obtenir la tête de liste LREM pour les municipales, va bien être candidat sans étiquette.

L'ancien mathématicien devrait annoncer sa candidature officiellement le mercredi 4 septembre à 19 heures, a indiqué son entourage à Franceinfo ce mercredi 28 août. Soit quelques jours avant le «campus des territoires», l'université d'été de LREM.

Cette information va sans doute créer un grand remue-ménage au sein du parti présidentiel. Très proche dans les sondages de Benjamin Griveaux, le candidat officiel de La République En Marche, Cédric Villani devrait logiquement lui siphonner une partie des voix. D'autant qu'il jouit d'une image meilleure que l'ancien porte-parole du gouvernement, dont les propos insultants envers ses adversaires ont récemment été publiés.

Une exclusion très probable de LREM

Sur le papier, rien n'empêche Cédric Villani de se lancer dans une candidature «alternative», malgré sa volonté initiale de se soumettre au jeu de la commission nationale d'investiture (CNI) voulu par les marcheurs. Il risque cependant de se faire exclure du mouvement.

Chez LREM, on explique d'ailleurs que ce n'est pas tant sa candidature face à un autre membre du parti qui pose problème dans ce cas-là, mais plutôt le fait qu'il ne respecte pas la fameuse CNI, pourtant inscrite dans les statuts du mouvement. 

Ce ne serait d'ailleurs pas la première fois que des élus se voient montrer la porte. En décembre 2018, Sébastien Nadot, député de Haute-Garonne, avait été évincé pour avoir voté contre le budget. Agnès Thill avait elle aussi été contrainte au départ, après des propos jugés anti-droits LGBT

Selon les informations du Parisien, l'affaire serait même traitée directement par l'Élysée, inquiet de la stratégie du député de l'Essonne.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles