Loto du Patrimoine : de nouveaux jeux à gratter pour la rentrée

ludovic MARIN / AFP Cette nouvelle version des tickets du patrimoine sera imprimée en tirage limitée. Seuls 20 millions d'exemplaires sont ainsi mis en vente, à compter du lundi 2 septembre.

Mission patrimoine saison 2. Après un franc succès en 2018, la Française des jeux (FDJ) commercialise, à partir de ce lundi 2 septembre, ses nouveaux jeux à gratter destinés à sauver les biens historiques en péril. Au programme : deux tickets adaptés à tous les budgets.

En effet, en plus du ticket de grattage à 15 euros, déjà présent l'an passé, la FDJ enrichit son offre avec une série de douze jeux de grattage à 3 euros.

Alors que le premier ticket présente six monuments en péril et peut permettre de remporter un gain maximum de 1,5 million d’euros, les nouveaux jeux à 3 euros, qui se déclinent en douze visuels de monuments différents, permettent, eux, de remporter un gain pouvant aller jusqu’à 30.000 euros.

121 bâtiments historiques à sauver

Pour rappel, les jeux de la Mission patrimoine, à l'initiative de l'animateur de télévision Stéphane Bern, ont pour objectif de financer 121 sites en péril, dont 18 emblématiques.

Parmi les 121 momuments en péril, figurent notamment le beffroi de Béthune (Pas-de-Calais) ou encore les moulins de la Fontaine à Thoré-la-Rochette (Loir-et-Cher).

Des tickets en série limitée

A noter, enfin, que ces tickets sont imprimés en tirage limité. En effet, seuls 20 millions d'exemplaires au total sont mis en vente.

Le quotidien parisien précise que pour chaque jeu de 3 euros vendu, 50 centimes - soit la part revenant à l'Etat - seront reversés à la Fondation du patrimoine. 

Pour une mise de 3 euros, 0,50 euros iront au patrimoine, 1,95 euros aux gagnants, 0,34 euros à la FDJ et 0,21 euros aux prélèvements obligatoires et sociaux.

Concernant les tickets à 15 euros, comme en 2018, pour chaque ticket acheté, 1,52 euros iront au patrimoine, 10,80 euros aux gagnants, 1,64 euros à la FDJ et 1,04 euros aux prélèvements obligatoires et sociaux. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles