Un chiot de 4 mois abattu par un chasseur car il aboyait trop fort

L'homme conserve son droit de porter une arme et son permis de chasse. [JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP]

Un chasseur sera jugé le 14 février pour «acte de cruauté envers un animal domestique». Le jeune homme de 22 ans a volontairement abattu un chiot de 4 mois, selon ses propres aveux.

Le drame a eu lieu à Saint-Agrève, en Ardèche. Selon les informations du Dauphiné Libéré, le chasseur, qui a reconnu les faits, a raconté aux policiers qu'il se serait saisi de son arme après avoir entendu un chien aboyer. L'homme aurait alors tué l'animal de deux coups de carabine pour que la bête ne puisse pas perturber le gibier avant dimanche, jour d'ouverture de la chasse.

Kinder, un border collie de 4 mois, appartenait à un agriculteur retraité. C'est la petite-fille de ce dernier qui l'avait baptisé du nom de la célèbre confiserie au chocolat.

Après avoir entendu son chiot hurler de douleur, l'homme de 66 ans a reussi à remonter jusqu'à l'origine des détonations, où il a trouvé le véhicule du chasseur. Plus loin, la femme du retraité a pu intercepter l'auteur des faits avant de le confier aux gendarmes

En attendant le procès, la carabine du jeune homme a été saisie. Néanmoins, le chasseur conserve son droit de porter une arme et pourra participer à l'ouverture de la saison de chasse, ce dimanche.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles