Les colocations solidaires ont le vent en poupe à Paris

Exemple d'un «Kaps Café» organisé par les étudiants, à Paris. Exemple d'un «Kaps Café» organisé par les étudiants, à Paris.[© Mairie de Paris]

S'investir dans la vie de son quartier en échange d'un logement : c'est ce qu'ont choisi près de 170 étudiants parisiens, dont près de 140 vont faire le bilan de l'année écoulée ce jeudi 12 septembre, lors d'une soirée à la mairie du 18e.

C'était un engagement de la municipalité parisienne : «encourager la colocation étudiante en échange d'heures de bénévolat pour un projet solidaire». Concrètement, ce sont donc plus de 50 logements sociaux qui ont été mis à disposition par la ville de Paris, dans le cadre de deux projets Coop Coloc et KAPS (kolocations à projets solidaires).

Un projet né en à la rentrée 2017 avec Coop Coloc à la Cité Bonnier (20e), dans laquelle près d'une trentaine d'étudiants de Sciences Po Paris ont emmenagé dans plusieurs logements sociaux de la ville, a ainsi expliqué Ian Brossat, l'adjoint parisien chargé du logement.

A la rentrée 2018, avec Kaps et l'Afev, 139 éudiants ont donc intégré 34 nouvelles colocations qui ont vu le jour dans 5 quartiers de la capitale, dont 7 dans le 13e, 2 dans le 17e, 11 dans le 18e, 9 dans le 19e et 5 dans le 20e (en plus de celles de la Cité Bonnier). 

En contrepartie d’un loyer modéré, environ 300 euros par mois (sans compter les APL rappelle l'élu), ces étudiants se sont ainsi engagés à mener des actions solidaires pour animer la vie de ces quartiers populaires.

Au programme donc : des cours de soutien scolaire aux jeunes du quartier mais aussi des actions menées pour améliorer le cadre de vie du site, avec l'organisation de moments de partage en pied d'immeuble, d'ateliers de jardinage ou encore l'organisation de la Fête des voisins.

Mobilisant de «grands appartements parisiens» qui comportent 3 à 4 chambres, la municipalité oeuvre ainsi pour la mixité sociale de certains quartiers difficiles qui connaissent, selon Ian Brossat, des problèmes d'insécurité ou de délinquance.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles